19/05/2022 12:25
"S'il y a une étape à gagner, ce serait celle-là". Thibaut Pinot, de retour dans les premiers rôles depuis le Tour des Alpes, a fait de l'arrivée d'étape du prochain Tour de France à la Planche des Belles Filles une "date importante" mercredi 18 mai lors d'un point presse.
>>Cyclisme : Pinot gagne la 5e étape du Tour des Alpes, premier succès depuis juillet 2019
>>Tour des Alpes : Froome et Pinot au pied du mur
>>Mollema s’impose dans la première étape, Pinot dans le match

Thibaut Pinot à l'entraînement à La Planche des belles filles, le 18 mai à Plancher-les-Mines.
Photo : AFP/VNA/CVN
"J'ai déjà gagné dans des lieux comme le Tourmalet (en 2019) ou l'Alpe d'Huez (en 2015) qui sont mythiques mais cette victoire serait encore plus forte", a livré le grimpeur, dont le village de Melisey est niché à moins de vingt kilomètres de la montée vosgienne.

Ses pentes brutales (7 km à 8,7%) en configuration "Super Planche", à savoir agrémentées d'un kilomètre de route non goudronnée comme en 2019, seront le théâtre de l'arrivée de la 7e étape du Tour de France, la première en montagne, le 8 juillet.

"Une date importante pour moi", a insisté le coureur de Groupama-FDJ. "Je la connais par cœur mais ce seront les jambes qui parleront ce jour-là (...). Le seul avantage c'est que je peux être plus encouragé que les autres."

Lors du contre-la-montre du Tour 2020, le public l'avait fêté en héros, les dizaines d'inscriptions "Pinot" toujours visibles sur l'asphalte le rappellent encore. "C'était quelque chose de très fort", se souvient-il malgré trois semaines de calvaire dans cette Grande Boucle.

Tombé lors de la première étape dévastatrice pour le peloton à Nice, le Franc-Comtois a souffert du dos pendant près d'un an et demi. Une période de doute refermée par sa victoire lors de la 5e étape du Tour des Alpes fin avril. "Pas à 100% de (son) niveau, celui de 2018 et 2019", le coureur de bientôt 32 ans (le 29 mai) avance à mots couverts : "Je vise une victoire d'étape".

Si possible au sommet de la Planche, "là où je fais mes gammes toute l'année", décrit-il. Là où il fait du ski de fond l'hiver aussi. Le troisième du Tour de France 2014 l'a déjà escaladée une "dizaine de fois" à vélo depuis janvier.
AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
GREAT, un programme australien en faveur des femmes minoritaires

Des montgolfières pour animer le Festival de Huê Le "Festival de montgolfières - Ancienne citadelle de Huê vue du ciel" attire depuis quatre ans nombre de touristes et locaux. Cette année à l’occasion de la Semaine du Festival de Huê 2022, elle durera jusqu’au 30 juin.