01/09/2018 12:00
Phu Tho (Nord) est une province de la moyenne région comptant 1,3 million de personnes, dont près de 213.000 issues de minorités ethniques. Ces dernières années, leurs conditions de vie se sont de plus en plus améliorées grâce au programme de réduction de la pauvreté.
>>Une forte baisse de la pauvreté au sein des ethnies minoritaires
>>Le Vietnam s’intéresse toujours à la réduction durable de la pauvreté

La culture du thé aide les habitants de Phu Tho à réduire la pauvreté.

Tous les pauvres se sont vu octroyer des cartes d’assurance maladie depuis le début de l’année pour avoir accès aux services médicaux. Tous les enfants démunis bénéficient de l’exemption ou de la réduction des frais de scolarité. Des politiques de crédit à taux préférentiel pour les plus démunis ont été déployées. Tels sont des objectifs fixés dans le programme de réduction de la pauvreté de la province de Phu Tho, qui a obtenu des résultats encourageants.

Des mesures concrètes et efficaces

Ainsi, le taux de foyers pauvres est passé de 20,34% en 2011 à 10% en 2015. Ce programme permet aussi de créer de nombreux emplois et d’aider les personnes démunies à disposer de capitaux pour le développement de la production. La physionomie rurale s’améliore de plus en plus, contribuant à la garantie de la sécurité sociale.

Phu Tho a réussi l’élimination de la faim et la réduction du nombre de nécessiteux, permettant ainsi la réalisation des objectifs de développement socio-économique et l’éradication des maisons provisoires en faveur des pauvres. L’amélioration du niveau de vie aide à consolider la confiance des citoyens dans le Parti et l’État.

Avec le succès de la réduction de la pauvreté, Phu Tho prévoit d’atteindre les objectifs fixés pour la période 2016-2020. Le taux de pauvreté passera en dessous des 5% en l’an 2020. Le district de Tân Son en sortirait donc cette même année.

"Certains foyers n’ont pas la capacité de sortir de la grande précarité. Il est nécessaire de prendre des mesures concrètes leur permettant de développer la production et d’avoir accès aux services sociaux", a partagé Bùi Duc Nhân, directeur du Service du travail, des invalides de guerre et des affaires sociales de Phu Tho.

"Le gouvernement a besoin de mettre en œuvre des politiques prioritaires sur la formation, notamment en sciences et techniques ou en connaissance du marché. De plus, il faut modifier et compléter les politiques d’embauche pour les élèves issus d’ethnies minoritaires", a-t-il ajouté.

En outre, il est important de mettre l’accent sur l’exportation de main-d’œuvre, notamment dans les districts montagneux où le taux de foyers pauvres est élevé comme Yên Lâp, Câm Khê, Tân Son…

Un bon planning familial pour une meilleure vie

Distribution de couvertures ouatées aux ethnies minoritaires pauvres.

Phu Tho dénombre une quantité importante d’ethnies minoritaires, qui représentent 16,4% de la population locale. Cette province s’intéresse continuellement à la propagande sur la population et le planning familial, notamment dans les zones de minorités ethniques afin d’enrichir leurs connaissances, d’éliminer les mœurs arriérées, d’éradiquer la pauvreté et la faim.

Grâce à une bonne politique démographique, le nombre de familles ayant seulement deux enfants ne cesse d’augmenter. La qualité des services de santé reproductive progresse. La santé physique et mentale est meilleure, contribuant à renforcer l’éradication de la pauvreté dans les districts. Les conditions de vie des habitants dans ces régions se sont nettement améliorées.

Cependant, le rehaussement de leur qualité de vie rencontre de nombreux difficultés et défis. Ainsi, ces dernières années, le taux de natalité a connu une diminution, mais n’était pas stable. Et le déséquilibre des sexes à la naissance a atteint un niveau inquiétant.

Pour obtenir des résultats stables et durables, il faut une bonne coordination des autorités et administrations compétentes, notamment dans la planification familiale, ainsi que le déploiement d’activités de communication sur la réduction du déséquilibre des sexes à la naissance à travers des réunions dans les communes, hameaux et villages.

En particulier, il est nécessaire de mettre l’accent sur la politique de soutien aux femmes d’ethnies minoritaires et aux soins apportés aux personnes âgées dans les communes en difficulté.
 
Texte et photos: Mai Huong - Vu Sinh/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancien ambassadeur de France et son amour spécial pour Hanoï

Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus Depuis 300 ans, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu occupe une place particulière dans le Sud du Vietnam. Dotée de paysages naturels exceptionnels et d’un riche patrimoine culturel et historique, le tourisme est un secteur économique majeur de cette province.