29/09/2019 06:28
La province septentrionale de Phu Tho envisage de compter 52 abattoirs de grande capacité d’ici 2020, qui couvriront 46% de la demande de viande dans toute la localité.
>>Hô Chi Minh-Ville va investir dans des abattoirs
>>Le Vietnam cherche à améliorer la qualité des produits d'élevage

La province de Phu Tho (Nord) tente de totaliser 52 abattoirs de grande capacité d’ici 2020.

Les autorités de la province de Phu Tho prévoient de bâtir 52 abattoirs de grande capacité d’ici 2020. Eviron 300 milliards de dôngs (soit 12 millions de dollars américains) seront mobilisés en vue de la construction de ces établissements. Concrètement, l’État sera en charge de 30 milliards de dôngs et les entreprises privées, quant à elles, de presque 270 milliards de dôngs.

Cinq ateliers contre 1.200 points d’abattage

Phu Tho compte actuellement cinq abattoirs de grande capacité qui sont tous aux mains d’entreprises privées, contre environ 1.200 points d’abattage locaux de petite envergure. Ces derniers se trouvent un peu partout dans la province. Ils répondent à la demande de 13.000 bouchers locaux. À noter que chaque abattoir de ce type traite une à deux bêtes par jour. Appartenant à des particuliers, ils ne sont généralement pas bien gérés. Ces établissements ne sont pas respectueux de l’environnement et l’hygiène des viandes y est souvent compromise.

Les abattoirs de grande capacité risquent cependant de fermer leurs portes car les habitants n’ont pas l’habitude de les fréquenter. Selon Trân Van Hùng, directeur de la société par actions An Tâm, spécialisée dans l’agriculture, un tel abattoir traite chaque jour 800-1.000 kg de viande, soit seulement 10% de sa capacité. Les processus d’abattage, de préservation et de transport auxquels font appel les sociétés respectent strictement les normes fixées par le gouvernement.

"Les abattoirs de grande capacité respectent les règles en ce qui concerne l’hygiène des aliments, de l’élevage à la transformation. Ces abattoirs ne reçoivent que des bêtes dont l’origine est bien indiquée et qui ne sont atteintes d’aucune maladie", affirme Nguyên Tât Thành, cadre de la médecine vétérinaire municipale.

Phu Tho met en œuvre différentes politiques dans le but de favoriser la mise en place des abattoirs de grande taille, dont notamment celles concernant le soutien des fonciers, des infrastructures, des crédits, mais aussi l’amélioration des savoir-faire des employés des abattoirs. Parallèlement, la province opère pour encourager les habitants à garantir l’hygiène des aliments et la salubrité publique lors de l’abattage. Elle punit énergiquement les abattoirs violant les règles de la médecine vétérinaire.

Texte et photo : Mai Quynh-PL/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.