31/07/2021 12:25
Dans le contexte où le secteur du tourisme est gravement touché par la crise sanitaire, l'île de Phu Quôc (province de Kiên Giang) projette de rouvrir ses portes aux voyageurs étrangers pleinement vaccinés. Elle dispose suffissamment d’infrastructures pour pouvoir réaliser un programme pilote au niveau national.
>>COVID-19 : accélérer la vaccination dans la ville de Phu Quôc pour rouvrir le tourisme
>>La réouverture de Phu Quôc aux touristes étrangers vaccinés prévue en octobre prochain

Durant six mois d’expérimentation, Phu Quôc prévoit d’accueillir entre 25.000 et 40.000 voyageurs.
Photo : VNA/CVN

Le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme recueille les avis sur son projet de programme pilote, qui vise à ouvrir l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), aux voyageurs étrangers munis d'un passeport vaccinal pendant six mois à partir d'octobre.

Dans le cadre de ce programme, Phu Quôc devrait en accueillir 2.000 à 3.000 arrivées par mois via des vols charters dans un nombre limité d'endroits au cours de la première phase, qui durera trois mois. Dans la seconde, également de trois mois, l'île recevra 5.000 à 10.000 visiteurs par mois.

Ainsi, durant les six mois d’expérimentation, entre 25.000 et 40.000 touristes étrangers y sont attendus.

Conditions requises

Concernant les conditions pour se rendre à Phu Quôc, il est nécessaire de posséder un certificat de vaccination COVID-19 reconnu au Vietnam, autrement dit une personne est considérée comme pleinement vaccinée au moins 14 jours après la seconde injection et ne dépassant pas 12 mois à compter de la date d'entrée.

Les visiteurs doivent également avoir un certificat de rétablissement COVID reconnu par le Vietnam, ne datant pas plus de 12 mois à compter du moment de la sortie de l'hôpital jusqu'à la date d'entrée sur le territoire, et doivent avoir un résultat négatif au test RT-PCR/RT-LAMP dans les 72 heures avant le départ.

De plus, ils doivent s'inscrire aux programmes de voyage organisés par l’une des agences de voyages sélectionnées par les autorités centrales et locales.

Il s'agit des voyageurs venus de pays et régions possédant une bonne prévention des maladies tels que l'Asie du Nord-Est, l'Australie, le Moyen-Orient, l'Europe, les États-Unis... D'autres marchés où la population possède un taux élevé de vaccination contre le COVID-19 sont aussi suggérés par le ministère vietnamien de la Culture, des Sports et du Tourisme, à savoir : la Chine, la République de Corée, le Japon, la Russie, l'Allemagne, la France et le Royaume-Uni. 

Le parc VinWonders Phu Quôc, mis en service en juin 2020.
Photo : VNA/CVN

L'immunité collective en vue

Afin d’accueillir les arrivées internationales à Phu Quôc en octobre, ledit ministère prévoit d'y organiser de juillet à septembre la vaccination d'au moins 70% de la population et des travailleurs pour assurer l'immunité collective.

Le projet propose aussi un processus de prise en charge détaillé pour tous les organisateurs des circuits, de l'accueil des voyageurs internationaux à Phu Quôc à la gestion des incidents.

Ayant déployé de nombreux produits touristiques exceptionnels à Phu Quôc, le directeur de la Compagnie par actions Ngôi sao biên Saigon, Huynh Van Son, a qualifié le plan d’expérimentation du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme de "tout à fait raisonnable". En matière de situation géographique, l'"île d'émeraude" est séparée de la terre ferme, formant une zone à part. Pour éliminer le risque de propagation du virus, il faut obtenir une immunité collective. "La densité de la population locale étant faible, il est donc tout à fait possible de terminer rapidement la vaccination pour 70% des habitants", indique-t-il.

Dans une situation épidémique complexe et évolutive, un plan pilote divisé en deux phases avec des évaluations étape par étape pour une ouverture progressive et sans précipitation représente autant de démarches nécessaires pour assurer la sécurité des résidents et des visiteurs.

Il ne faut pas manquer le coche

Avant le COVID-19, Phu Quôc enregistrait une croissance économique très élevée avec une hausse annuelle moyenne d'environ 25-35%. Contribuant considérablement à cette augmentation, le tourisme et les services représentaient le taux de croissance le plus élevé.

Le président du Comité populaire de Phu Quôc, Huynh Quang Hung, espère que le plan de vaccination des populations et l'accueil des visiteurs internationaux seront bientôt mis en œuvre afin que la localité puisse se redresser rapidement, contribuant au retour général de l'économie.

Certaines destinations de l’Asie du Sud-Est telles que Phuket (Thaïlande) et Bali (Indonésie) ont entamé l’accueil de voyageurs internationaux. Il serait dommage que Phu Quôc manque le coche si les préparatifs tardaient à se mettre en place.

Pour mieux attirer les visiteurs, Huynh Van Son, directeur de la compagnie Ngôi sao biên Saigon, souligne la nécessité d’une coopération étroite entre les différents acteurs du tourisme tels compagnies aériennes, opérateurs-tours et agences de voyages, afin de proposer des programmes de promotion et autres offres de relance attractives aux touristes. "Avec autant d'efforts de la part des acteurs du secteur touristique, l'accueil des visiteurs internationaux à Phu Quôc pourrait être couronnée de succès", souhaite-il.

Hoàng Lan/CVN
 
* Article publié dans le cadre de la mise en œuvre de l'arrêté gouvernemental N°84 daté du 29 mai 2020 sur les mesures mises en œuvre pour pallier aux difficultés dans la production et les affaires commerciales, doper le déblocage des investissements publics et assurer la sécurité sociale dans le contexte de pandémie de COVID-19.

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Ouverture du Festival du tourisme de Hô Chi Minh-Ville 2021 Le 17e Festival du tourisme de Hô Chi Minh-Ville, organisé conjointement par le Service municipal du tourisme et l'Association municipale du tourisme, s’est ouvert dans la soirée du 4 décembre.