20/11/2016 06:54
L’île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), entend bien devenir un centre de tourisme écologique international. Les autorités locales s’intéressent beaucoup à la protection de l’environnement, le tourisme vert étant un outil de développement durable du tourisme.
La plage Bai Dài sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud).
Photo : Minh Duc/VNA/CVN

«+L’année du tourisme national de Phu Quôc-Delta du Mékong 2016+ qui a pour thème +À la découverte du territoire du Sud+, organisée à Phu Quôc, est une occasion pour l’île de promouvoir ses potentiels, en particulier dans le tourisme», a souligné Huynh Quang Hung, vice-président du Comité populaire du district de Phu Quôc.

Selon lui, entre 2015 et 2020, la construction d’infrastructures est une tâche importante sinon prioritaire À ce jour, un aéroport et un port maritime international, un réseau d’axes routiers, l’électrification et l’alimentation en eau potable, ont été achevés. Dans les temps à venir, ce port maritime sera capable d’accueillir des navires de croisière 5 étoiles.

Séduire les investissements

Une vue du complexe touristique Vinpearl Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud). Photo : Vân Anh/CVN

Cette île perlière est devenue ces dernières années une destination de choix pour de nombreux investisseurs tant vietnamiens qu’étrangers, essentiellement dans le secteur du tourisme.

En 2016, de nombreux groupes d’envergure investissent dans la construction de ressort et de zones de loisir de luxe, comme Vingroup, Sun Group, BIM Group et CEO Group. Selon les statistiques, 240 investisseurs se sont engagés avec Phu Quôc dans des projets cumulant plus de 8 milliards de dôngs.

En 2016, Phu Quôc escompte recevoir 1,5 million de touristes dont un tiers d’étrangers, en poursuivant son objectif de développer un tourisme durable.

Phu Quôc est un district insulaire gratifié par la nature de magnifiques paysages: longues plages de sable blanc, forêts vierges et îlots permettant de développer les segments de l’écotourisme et du tourisme d’aventure.

Dans un proche avenir, le district insulaire sera transformé en zone économique spéciale du Vietnam, et Phu Quôc bénéficie déjà de politiques prioritaires du Parti et de l’État.

Le traitement des ordures et des eaux usées est une question difficile pour le développement d’un tourisme durable. Selon les prévisions, à la fin de cette année, une usine de traitements des ordures ménagères, d’une capacité de 200 tonnes par jour, sera mise en chantier dans la commune de Hàm Ninh par son maître d’investissement, la Compagnie d’environnement Toàn Câu.

Lancer la stratégie «Tourisme vert»

L'île perlière de Phu Quôc s'intéresse beaucoup au tourisme vert.
Photo : Vân Anh/CVN

Le tourisme vert, ou tourisme durable, est une nouvelle tendance constatée dans plusieurs pays, dont le Vietnam.

La stratégie de «Tourisme vert à Phu Quôc» a été lancée début août par le Service du tourisme de Kiên Giang, en collaboration avec le Comité populaire du district de Phu Quôc et le complexe touristique de villégiature cinq étoiles Vinpearl Phu Quôc. Ce programme durera jusqu’au 31 décembre.

Dans le cadre de cette stratégie, de nombreux séminaires sur le tourisme durable, des formations de recyclage, l’organisation de circuits de découverte, des campagnes de reboisement, des concours de dessin sur la plage, seront organisés.

Selon Mai Van Huynh, vice-président du Comité populaire de la province de Kiên Giang, le tourisme écologique contribue notablement à la protection de l’écosystème, mais aussi à la promotion de la culture locale, à la création d’emploi, et donc, en définitive, à la lutte contre la pauvreté.

Hoàng Phuong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Ouverture de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï La deuxième édition de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine - l’endroit de rencontre des hommes et de la nature a été inaugurée le 21 novembre dans le Centre de la culture et des arts du Vietnam, à Hanoï.