15/06/2021 15:43
Les Phoenix Suns sont la première franchise à se qualifier pour les finales de conférence NBA après leur quatrième victoire en quatre matches sur le parquet des Denver Nuggets dimanche 13 juin (125-118), alors qu'à l'Est, l'affrontement entre Milwaukee et Brooklyn est bien plus disputé (2-2).
>>NBA : Utah, Philadelphie et Atlanta avancent en demi-finale de conférences
>>Play-offs NBA : les Lakers en danger, Brooklyn qualifié, Denver bat Lillard

Deandre Ayton, des Phoenix Suns, au dunk, lors de la demi-finale de conférence Ouest face aux Denver Nuggets le 13 juin à Denver.
Photo : AFP/VNA/CVN

Avec ce "sweep" (victoire d'une série en quatre matches), la franchise de l'Arizona retrouve la finale de conférence pour la première fois en 11 ans. Pour ce second match à l'extérieur, elle a de nouveau pu compter sur leur meneur vétéran Chris Paul, auteur de 37 points et de l'arrière Devin Booker, 34 points et 11 rebonds.

"Beaucoup de gens disent que je ne joue pas un basket +utile+. C'est le moment de le prouver" a réagi après le match Booker, 24 ans.

Même le MVP (meilleur joueur de la saison) de la NBA, le pivot des Nuggets Nikola Jokic, n'a pu que s'incliner devant la puissance de feu des Suns. "Ils nous ont bottés le cul. Nous devons garder la tête haute. Si on nous bat, nous devons l'accepter et essayer de revenir meilleurs", a reconnu le géant serbe.

Symbole de la frustration de son équipe, Jokic a été exclu lors du troisième quart-temps pour un coup au visage dans une action de jeu sur Cameron Payne et a fini le match qu'avec 22 points et 11 rebonds.

Au-delà de Paul et Booker, Phoenix s'est une nouvelle fois appuyé sur la force de son collectif, avec 14 points pour Mikal Bridges, 12 pour Deandre Ayton ou encore 10 rebonds pour Jae Crowder.

Ils affronteront lors des finales à l'ouest le vainqueur entre les Los Angeles Clippers et l'Utah Jazz, ces derniers menant la série 2-1.

Antetokounmpo porte Milwaukee 

À l'Est, Milwaukee a égalisé à 2-2 contre Brooklyn, grâce à une victoire méritée (107-96), construite en grande partie par Giannis Antetokounmpo et Khris Middleton, comme lors du match retour à 2-1.

Les Bucks, après leurs deux lourdes défaites initiales, à New-York, ont donc bien redressé la barre, à chaque fois en misant sur leur agressivité et en mettant Kevin Durant, le meilleur joueur des Nets en l'absence de James Harden toujours blessé, sous une pression maximum.

À la moitié du 3e quart-temps, les Bucks avaient 16 points d'avance (68-52) dans la foulée d'un deuxième quart-temps bien maîtrisé (30-22), même si Giannis Antetokounmpo (34 pts, 12 rebonds, 3 passes décisives) n'était pas très efficace dans ses lancers francs (14/26 soit à peine plus de 50% de réussite).

Kevin Durant (28 pts, 13 rbds) a alors tiré le signal d'alarme, remettant les Nets à moins de dix points, puis Middleton (19 pts, 8 passes), d'un shoot monstrueux, a conclu cette 3e période sur le score de 81-69 pour des Bucks en quête d'une égalisation à domicile.

À 7 minutes de la fin, l'écart passait à 19 points (97-78) et ça devenait vraiment mission impossible pour les Nets. Surtout sans Kyrie Irving sorti trop tôt, car blessé à une cheville, pour peser sur cette rencontre.

Milwaukee a finalement tenu bon, pour le deuxième match d'affilée, et les Nets vont devoir repartir à zéro, mardi 15 juin soir à Brooklyn. Ils restent favoris pour le titre, mais uniquement sur le papier.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.