28/07/2020 14:15
À environ 60 km du centre de Hanoï se situe Phô Hiên, le lieu historique de la ville de Hung Yên. Ce site construit au XIIIe siècle est devenu un important port de commerce du Vietnam. Il a atteint son âge d’or entre le XVIIe et le XVIIIe siècle.

>>Phô Hiên, la cité portuaire disparue
>>Hung Yên : le temple Mâu, un lieu sacré à Phô Hiên

Le temple Mâu, un des sites les plus prisés de Phô Hiên.


Au fil du temps, Phô Hiên a su préserver un patrimoine architectural composé de 60 vestiges, 100 stèles et de nombreux temples et pagodes. Parmi eux, le temple Mâu et le temple de la littérature Xich Dang sont les sites les plus prisés de Phô Hiên.

Le temple Mâu s’étend sur une superficie de 3.000 m² à proximité du fleuve Rouge. Il est dédié au culte de Yang Gui Fei, l’épouse de second rang d’un empereur chinois de la dynastie des Song. Il s’agit d’une particularité notable par rapport à d’autres temples au Vietnam. Construit en 1279 sous le règne du roi Trân Nhân Tông, il a fait l’objet de plusieurs restaurations.
 

Dans le temple Mâu, la convergence unique des trois arbres âgés d'environ 800 ans : le figuier des banians, le Ficus benjamina et le figuier pleureur.


Face à la cour du temple, se trouve un arbre séculaire qui participe à l’ambiance paisible du temple. Ici, les visiteurs admirent la convergence unique de trois arbres âgés d'environ 800 ans : un figuier des banians, un Ficus benjamina et un figuier pleureur. Les racines des arbres s’entrecroisent pour former un trépied stable et majestueux. 

Les visiteurs pénètrent ensuite dans la salle des cérémonies à trois travées où les angles des huit toitures sont gracieusement relevés et décorés de motifs de dragon. L’autel principal est orné de deux dragons jouant avec la lune, une caractéristique architecturale typiquement vietnamienne.

400 ans d’érudition à Phô Hiên
 

Le temple de la littérature Xich Dang, un lieu qui célèbre le savoir du peuple de Phô Hiên et conserve son authenticité après plus de 400 ans d’existence.


Construit au début du XVIIe siècle, le temple de la littérature Xich Dang est un lieu qui célèbre le savoir du peuple de Phô Hiên et qui conserve son authenticité après plus de 400 ans d’existence. Ses 6.000 m2 comprennent un clocher, deux halls, une salle principale et une tour dans laquelle sont honorés les lettrés en brûlant des papiers votifs, l’ensemble formant un style architectural particulier appelé "deux étages-huit toits". Cet ouvrage unique est aujourd’hui considéré comme le symbole de la province de Hung Yên.

Les stèles en pierre des deux côtés du bâtiment principal font partie des artefacts les plus précieux conservés dans le temple de la littérature Xich Dang. Les noms de plus de 200 lauréats du concours des lettrés y sont inscrits.

Phô Hiên est non seulement un lieu historique, mais également le deuxième site au Nord qui préserve les valeurs culturelles d’antan. Le circuit à Phô Hiên est une activité intéressante pour les visiteurs, leur permettant de découvrir ce site différemment.


Texte et photos : Quê Anh/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les maquereaux séchés, la fierté de Dô Son

Promouvoir les points forts du tourisme à Hanoï La capitale continue de créer des produits touristiques attractifs, tout en améliorant la qualité de ses services afin d’anticiper ''la période dorée'' pour attirer les touristes, surtout à la fin de l'année.