26/11/2019 00:18

>>L'Indonésie craint l'émergence de nouvelles cellules terroristes dans la région
>>Manchester : le suspect d'attaque à l'arme blanche arrêté pour terrorisme

Au moins six terroristes présumés ont été tués et sept soldats blessés lors de deux affrontements entre l'armée philippine et le groupe Abou Sayyaf au cours du week-end dans la province de Sulu (Sud), ont annoncé lundi 25 novembre les forces armées des Philippines. Selon elles, un membre d'Abou Sayyaf a été tué et cinq soldats blessés dans le premier affrontement qui a éclaté samedi 23 novembre vers 14h40 dans un village près de la ville de Patikul. Cinq autres terroristes ont été tués et deux soldats blessés dans le deuxième affrontement qui a eu lieu dimanche 24 novembre vers 15h30 à Indanan, a ajouté la même source. Le lieutenant-général Cirilito Sobejana, chef du commandement du Mindanao occidental des forces armées des Philippines, a indiqué que ces opérations ont été lancées dans le but de sauver les victimes d'enlèvements d'Abou Sayyaf, dont un Britannique de 70 ans et sa femme philippine, qui ont été enlevés le 4 octobre dans la province de Zamboanga del Sur. Abou Sayyaf est considéré comme le plus petit mais le plus violent des groupes extrémistes dans le sud des Philippines. Ce groupe, qui compte environ 400 combattants, est actif dans les provinces insulaires pauvres de Sulu et de Basilan.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Faites le plein d’oxygène au réservoir de Hoà Binh

Parc national de Phia Oac - Phia Ðén, cadeau du Ciel Comparé à une perle précieuse que la nature aurait offerte à la province de Cao Bang, le Parc national de Phia Oac - Phia Ðén constitue le site idéal pour développer l’écotourisme.