21/09/2018 19:01
Les sauveteurs continuaient vendredi 21 septembre de rechercher des survivants sur le site d'une énorme coulée de boue dans le Centre des Philippines qui a fait au moins 22 morts, selon un nouveau bilan.
>>Philippines: au moins trois morts dans un nouveau glissement de terrain
>>Typhon aux Philippines: 74 morts, les recherches se poursuivent

Des sauveteurs évacuent un blessé après un glissement de terrain dû à des fortes pluies de mousson, le 20 septembre à Naga, sur l'île de Cebu, aux Philippines. Photo: AFP/VNA/CVN

Des dizaines de personnes étaient toujours portées disparues après l'effondrement jeudi 20 septembre sà l'aube d'un versant d'une colline très escarpée de la localité de Tina-an, sur l'île de Cebu, dû à de très intenses pluies de mousson.

Cette nouvelle catastrophe naturelle est survenue quelques jours après le passage du typhon Mangkhut qui a tué au moins 88 personnes dans le nord du pays.

À Cebu, les secouristes ont retrouvé 22 corps, a annoncé à l'AFP Julius Regner, porte-parole de la défense civile. Le bilan précédent, jeudi soir 20 septembre, faisait état de 12 morts.

"Environ 200 personnes, pompiers, policiers et spécialistes utilisant des équipeme. nts lourds", étaient toujours à la recherche d'une cinquantaine de personnes disparues, a-t-il précisé.

Les autorités ont obligé une vingtaine d'habitants vivant non loin à quitter leur domicile, de crainte de nouveaux glissements de terrain.

Des journées de précipitations particulièrement fortes ont considérablement fragilisé les sols de cette zone.

Parallèlement, les recherches se poursuivaient dans la région minière autour de la ville d'Itogon (Nord), traversée samedi 15 septembre par le typhon Mangkhut, qui a détruit des habitations et dévasté des terres agricoles. Nombre des victimes ont péri dans un immense glissement de terrain dans cette localité sur l'île de Luçon.

Les Philippines sont touchées chaque année par une vingtaine de typhons, qui font des centaines de morts et aggravent encore la pauvreté.

Haiyan, un des typhons les plus violents à avoir jamais touché terre, avait dévasté le centre de l'archipel en novembre 2013, faisant plus de 7.350 morts ou disparus et privant de logement plus de quatre millions d'habitants.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancien ambassadeur de France et son amour spécial pour Hanoï

Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus Depuis 300 ans, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu occupe une place particulière dans le Sud du Vietnam. Dotée de paysages naturels exceptionnels et d’un riche patrimoine culturel et historique, le tourisme est un secteur économique majeur de cette province.