27/11/2021 13:30
Au sein de la communauté vietnamienne au Brésil, le Pr-Dr Phan Van Ngân est un océanographe très connu.
>>Une scientifique vietnamienne honorée par une revue japonaise
>>Une professeure encourage la venue d’étudiants étrangers 
>>Trois scientifiques vietnamiennes parmi les 100 meilleures chercheurs asiatiques

Le Pr-Dr Phan Van Ngân.

Photo : CTV/CVN
Né en 1936 dans la province vietnamienne de Hai Duong (Nord), Phan Van Ngân a passé près de 50 ans au Brésil.

Avant sa retraite, pendant de nombreuses années, il a enseigné et guidé nombre d’étudiants de l'Université de São Paulo dans des études sur la vie marine en Antarctique.

En 1958, alors qu'il étudiait en première année au Département de mathématiques de l’Université nationale du Vietnam à Hô Chi Minh-Ville, Phan Van Ngân a remporté une bourse du gouvernement japonais et s'y est rendu pour étudier.

Après avoir obtenu un doctorat en aquaculture de l'Université de Tokyo et travaillé au Japon pendant un certain temps, en 1974, Phan Van Ngân a été soutenu par le Conseil scientifique de l'État de São Paulo et le Conseil scientifique fédéral du Brésil pour participer à une étude en ichtyologie à l'Université de São Paulo.

En 1979, Phan Van Ngân a été promu Professeur. En 1998, il est devenu Professeur principal de biologie marine. Il a enseigné, mené des recherches et guidé des étudiants de troisième cycle et de doctorat dans la rédaction de thèses sur la biologie marine.

En 1981, le Brésil a décidé de rejoindre le groupe d’études sur l’Antarctique dans le cadre du Traité sur l'Antarctique. Il a ensuite créé une équipe d’étude de l’Antarctique dont Phan Van Ngân a été chef à deux reprises.

Le Centre de recherche du Brésil "Comandante Ferraz" sur l'île du Roi George, où Phan Van Ngan a travaillé.
Photo : baoquote/CVN

Après la fin du travail de l'équipe d’étude, Phan Van Ngân a continué de faire des recherches, d'enseigner et de guider des étudiants dans la rédaction de thèses dans le cadre du programme d’études du Brésil sur l’Antarctique, et a travaillé au Centre brésilien d’études sur l’Antarctique sur l'île du Roi George dans la Péninsule Antarctique jusqu'en 2016.

Actuellement à la retraite, Phan Van Ngân participe toujours à des séminaires ou à des conférences sur des questions scientifiques.

Selon lui, très peu de Brésiliens connaissent le Vietnam et vice versa. Pour que les relations entre les deux pays se développent davantage, il a suggéré de renforcer les échanges culturels, artistiques, sportifs et touristiques.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.