18/02/2019 15:44
L'Américain J.B. Holmes a remporté le Genesis Open, comptant pour le circuit professionnel américain de golf (PGA), dimanche 17 février à Los Angeles au terme d'une dernière journée-marathon, marquée par les déconvenues de ses compatriotes Justin Thomas et Jordan Spieth.
>>Golf: Céline Boutier remporte son premier titre LPGA au Vic Open
>>Golf: Justin Rose en patron aux Farmers Insurance Open1

L'Américain J.B. Holmes en liesse après sa victoire au marathon du Genesis Open.
Photo: AFP/VNA/CVN
   
Holmes, 36 ans, a ajouté un cinquième titre PGA à son palmarès grâce à une dernière carte de 70 (-1) pour un total de 270 (-14). Il a commencé sa journée de dimanche 17 février à 6h00 et a disputé pas moins de 34 trous, en raison des retards accumulés depuis jeudi 14 février. De fortes pluies avaient perturbé le 1er tour.

Au départ du 4e et dernier tour à la mi-journée, Holmes accusait quatre coups de retard sur Justin Thomas. Il l'a rapidement réduit à deux coups, avec deux birdies sur les trois premiers trous. Sous pression, Thomas craquait avec trois bogeys entre les trous N°2 et N°5.

Mais c'est sur la deuxième partie du parcours du Riviera Country Club, très exposé au vent, que Holmes a construit sa victoire, avec un seul birdie certes mais aussi un seul bogey.

Dans le même temps, Thomas, N°4 mondial, perdait pied et balbutiait son putting. Ses deux bogeys et un double bogey le privaient définitivement de la tête en le reléguant à un coup de Holmes (271, -13).

"Le vent soufflait vraiment très fort sur la +retour+ (la deuxième partie du parcours, NDLR). Il a commencé aussi à faire plus froid, ça a changé la donne", a souligné le vainqueur du jour. "Ç'a dû être une compétition intéressante à suivre pour les spectateurs et à la TV, avec beaucoup de rebondissements", a souri Holmes.

La troisième place est revenue au Sud-Coréen Kim Si-woo (272, -12). Quatrième au début du 4e tour, Jordan Spieth a plongé à la 51e place avec une dernière carte de 81 (+10), la plus mauvaise depuis ses débuts professionnels.
L'ancien N°1 mondial a fini cette journée noire avec un quadruple-bogey, un triple-bogey, un double-bogey et deux bogeys.

La journée de Tiger Woods a été meilleure, mais il n'est toujours pas parvenu à s'imposer sur le parcours où il a disputé sa première épreuve PGA en 1992 à 16 ans. Le "Tigre" a briévement occupé la 5e place, avant de rétrograder et de se classer finalement 15e, à huit coups du vainqueur du jour (278, -6).
   
AFP/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Prix bas pour rencontres riches Ces dernières années, le fait de passer ses nuits en dortoir est devenu une pratique de plus en plus répandue parmi les visiteurs à Dà Nang. Explications.