16/09/2019 09:07
L'Arabie saoudite s'est mobilisée dimanche 15 septembre pour tenter de faire redémarrer ses installations pétrolières endommagées la veille par des attaques de drones, qui ont entraîné une réduction de moitié de sa production, stratégique pour l'économie mondiale.
>>La production de pétrole fortement réduite après une attaque de drones
>>Attaque de drones en Arabie : l’Iran réfute les accusations américaines

Après une attaque de drones, la fumée s'élève au-dessus du site pétrolier d'Abqaiq du géant saoudien Aramco, le 14 septembre. Photo : AFP/VNA/CVN


Les États-Unis n'ont pas tardé à réagir : "Suite aux attaques en Arabie saoudite, qui pourraient avoir un impact sur les prix du pétrole, j'ai autorisé l'utilisation du pétrole de la Strategic Petroleum Reserve, si besoin, pour une quantité qui reste à définir", a tweeté dimanche 15 septembre le président américain Donald Trump.

Les rebelles yéménites Houthis ont revendiqué ces attaques contre les installations du géant public Aramco.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Heureux ceux qui ont la main verte Niché dans un quartier résidentiel attenant à la rue Lê Thanh Tông, à Hanoï, Green Oasis est un véritable petit havre de verdure comme on les aime. Les clients raffolent de toutes ces petites vitrines remplies de plantes qui ornent les lieux…