22/04/2019 23:26
L'Arabie saoudite est prête à "stabiliser" le marché après la décision américaine de mettre fin aux exemptions permettant à huit pays l'achat de pétrole iranien, a déclaré lundi 22 avril le ministre saoudien de l'Énergie, Khaled al-Falih.
Les installations pétrolières iraniennes de l’île de Khark, dans le golfe Persique, le 12 mars 2017. Photo: AFP/VNA/CVN

Premier exportateur de pétrole au monde, l'Arabie saoudite "reste engagé par sa politique consistant à stabiliser le marché par tous les temps", a affirmé le ministre saoudien de l'Énergie Khaled al-Falih, cité par l'agence officielle SPA. "L'Arabie saoudite va s'employer, en coordination avec les autres producteurs, à assurer des approvisionnements suffisants en pétrole aux consommateurs", a-t-il poursuivi. Ryad veillera également à ce que "le marché pétrolier mondial reste équilibré".

L'objectif, selon lui, est de garantir à travers des consultations dans les prochains jours avec les pays producteurs et consommateurs, "la stabilité du marché, dans l'intérêt des deux parties et celui de la croissance de l'économie mondiale".

Le président américain Donald Trump a décidé de mettre fin aux exemptions d'achat de pétrole iranien, afin de "porter à zéro les exportations" de brut iranien, a annoncé lundi 22 avril la Maison Blanche.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.