21/08/2019 23:15
Une délégation de la préfecture japonaise de Hiroshima a eu une séance de travail mardi 20 août avec les autorités de Cân Tho dans le delta du Mékong afin d’examiner les possibilités de coopération bilatérale dans tous les domaines.
>>Hanoï s’engage à faciliter les activités des entreprises japonaises
>>Vietnam - Japon: Vuong Dinh Huê salue les décisions d'investissement d'AEON
>>Le Premier ministre reçoit le gouverneur de la préfecture japonaise de Nagano

La préfecture japonaise de Hiroshima apprécie les produits agricoles de Cân Tho (delta du Mékong). Photo: Công Mao/VNA/CVN

À la tête de la délégation japonaise, Matsubara Kazuki, responsable du Département de la promotion du commerce de la préfecture de Hiroshima, a apprécié de la position de Cân Tho en tant que ville agricole importante du delta du Mékong et du pays, avec la bonne qualité et la grande productivité des produits agricoles

Toutefois, la délégation japonaise a constaté que les prix des produits agricoles locaux n'avaient pas à la hauteur des attentes et que la ville était confrontée à des difficultés concernant l'exportation vers des marchés exigeants dont le Japon. La racine du problème résidait dans des technologies de conservation et de traitement moins avancées, a-t-il noté.

Matsubara Kazuki a déclaré que sa province proposerait à l'ambassade du Japon au Vietnam de créer un centre de hautes technologies pour la conservation et la transformation des produits agricoles aux normes internationales à Cân Tho dans les années à venir.

Hiroshima encouragera également les entreprises japonaises à augmenter leurs investissements directs dans l’agriculture de Cân Tho et des localités voisines, a-t-il ajouté.

Le responsable a demandé l’aide des autorités de Cân Tho pour distribuer des produits à base de cerises de Hiroshima. Il a révélé que sa préfecture importerait des fruits de la région préférés par les consommateurs japonais, comme le pamplemousse, la pomme de lait et l'orange.

Aide publique au développement japonaise

En outre, la localité japonaise est disposée à aider Cân Tho à concevoir des logiciels de planification urbaine, de contrôle et de réparation du système de drainage et de supervision du fonctionnement des projets d’infrastructure.

La délégation d'Hiroshima a suggéré des projets d'aide publique au développement (APD) sur le transfert des technologies de préservation, de transformation et de distribution de produits agricoles à Cân Tho et sur l'organisation de cours de formation pour les cadres et agriculteurs locaux.

Matsubara Kazuki a affirmé que sa préfecture aiderait également la ville du delta du Mékong à établir des liens avec des investisseurs et des experts en matière d’économie en électricité, tout en encourageant les agences de tourisme, les associations et les entreprises de Hiroshima à renforcer leur collaboration avec Cân Tho.

Il a appelé les autorités de cette ville à soutenir la promotion des destinations touristiques d'Hiroshima auprès des habitants locaux.

Le président du Comité populaire municipal Dào Anh Dung a déclaré que Cân Tho créerait les meilleures conditions possibles pour les entreprises japonaises, notamment celles d'Hiroshima, venant investir dans la ville.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.