10/10/2020 16:10
Le Pérou va rouvrir aux visiteurs le 15 octobre plusieurs sites archéologiques dans la région andine de Cuzco, fermés pour cause de pandémie de coronavirus, mais il faudra attendre au mieux novembre pour le Machu Picchu, a annoncé le ministre de la Culture.
>>Plus de 2 millions de cas en Amérique latine, Trump défie le virus
>>Pérou : un Machu Picchu sans touristes pour son 109e anniversaire

Une mission d'experts sanitaires visite la citadelle inca de Machu Picchu le 20 juin. Photo : AFP/VNA/CVN

"On a mis en place un parcours pour les sites archéologiques, respectant tous les protocoles, ce qui nous permet de confirmer l'accès aux sites à compter du 15 octobre", a déclaré vendredi 9 octobre le ministre Alejandro Neyra, lors d'une visite dans la ville de Cuzco.

Les sites archéologiques de Sacsayhuamán, Pisac, Ollantaytambo, Chinchero, Moray, Pikillacta et Tipón seront rouverts au public avec un strict protocole sanitaire, a précisé le ministre en soulignant que cela aiderait à redonner vie à l'économie et le tourisme local.

Il a dit espérer la réouverture de la citadelle inca du Machu Picchu, principal site touristique au Pérou, en novembre. Ce site emblématique est fermé au public depuis sept mois et l'état d'urgence sanitaire décrété le 16 mars dernier dans le pays andin.

Le Pérou, qui compte 33 millions d'habitants, est le troisième pays d'Amérique latine en termes de décès liés au COVID-19, derrière le Brésil et le Mexique. Le pays connaît le taux de mortalité le plus élevé au monde par rapport au nombre de ses habitants.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

La Dans un contexte de déplacements limités et de sentiment d’insécurité, les mini-voyages à proximité du domicile sont en plein essor dans le monde entier y compris au Vietnam.