17/05/2015 15:50
Déguster un chocolat façon XVIIIe au musée Lambinet à Versailles ou assister à une représentation du Mahabharata indien au Musée dauphinois à Grenoble : pour sa 11e édition, la Nuit des musées offre samedi, 16 mai un flot de spectacles, performances et découvertes.
>>Avec 9,3 millions de visiteurs en 2014, le Louvre reste numéro un mondial
>>La Tour Eiffel : un nouveau premier étage tout en transparence

Vue nocturne du musée du Louvre, à Paris. Photo: AFP/VNA/CVN

"Les musées deviennent, le temps d'une soirée, un lieu d'expression - et pour tous les arts : musique, théâtre, littérature, gastronomie, cinéma", écrit Fleur Pellerin, ministre de la Culture, dans le catalogue de la manifestation.

Plus de 1.270 établissements en France (ils étaient 700 en 2005) et 2.000 en Europe (400 en 2005) participent cette année à la "Nuit des musées" qui devrait attirer quelque 2 millions de personnes.

Une occasion de se faire mieux connaître pour d'innombrables musées régionaux ou spécialisés, qui peinent parfois à attirer le visiteur, alors que les grands établissements atteignent des fréquentations impressionnantes : plus de 9 millions de visiteurs au Louvre, 3,5 millions à Orsay.

Beaucoup de musées ont choisi de présenter des performances d'artistes. Le plasticien Robert Combas va créer une oeuvre en direct et en public au Garage, à Brive-la-Gaillarde (Corrèze).

Le musée d'art contemporain du Val-de-Marne (MacVal) à Vitry-sur-Seine a choisi la radicalité avec une pièce d'Erik Satie, "Vexations", constituée de 840 interprétations du même court fragment.

Au musée Champollion des écritures du monde, à Figeac (Lot), six voltigeurs danseront suspendus à la façade du bâtiment formée de caractères de différents alphabets.

Certains établissements jouent la carte du spectacle historique. Au musée de la tapisserie de Bayeux (Calvados), la compagnie Dex Aïe reconstitue la bataille d'Hastings entre le dernier roi anglo-saxon d'Angleterre, Harold Godwinson et le duc Guillaume de Normandie.

Cadavre exquis et dulcimer

Au Musée national de la Maison Bonaparte à Ajaccio, c'est un bal du Second Empire qui sera recréé.

Initier les visiteurs à des techniques ancestrales: c'est le choix de nombreux musées spécialisés, comme l'Ecomusée de l'Avesnois, où des souffleurs de verre feront des démonstrations. Des ateliers de modelage et de tournage seront ouverts au musée de la Faïence et de la Table à Samadet (Landes). On pourra aussi découvrir les techniques du peintre Soulages au musée éponyme à Rodez (Aveyron).

Parmi les lieux qui jouent la carte de l'insolite, la forteresse de Jublains (Mayenne) que l'on pourra découvrir par le toucher, plongé dans le noir. Au MacVal, le moulage en chocolat du corps du plasticien Laurent Moriceau sera offert à la dégustation.

Au Musée des beaux-arts et d'archéologie de Bordeaux, on pourra pratiquer l'art troublant du cadavre exquis cher aux surréalistes, et au Musée des beaux-Arts de Quimper, se faire photographier à côté d'une œuvre par un professionnel.

La musique sera également présente, de l'ensemble contemporain autour de Pierre Boulez à la Philharmonie de Paris aux prophéties de la Sybille de Roland de Lassus au musée national de la Renaissance à Ecouen.

La pianiste Mélanie Dalibert jouera l'intégrale des nocturnes de Chopin au musée des Beaux arts de Rennes. Loup Barrow, spécialiste des instruments rares, comme le dulcimer ou le séraphin (verres accordés), donnera un concert au musée Sainte-Croix à Poitiers.

En Grande-Bretagne, les activités sont réparties dans tous les musées du pays. À Sunderland (Nord), les visiteurs du Musée du verre pourront souffler du verre en regardant le film Cocktail de 1988 avec Tom Cruise. Dans le Yorkshire, des ballades à la torche sont organisées autour des statues du géant de la sculpture Henry Moore, et au musée maritime de Falmouth (Cornouailles), les visiteurs fabriqueront leur propre armure viking.

En Italie, le musée tactile d'Homer à Ancone invite à des visites les yeux bandés, tandis qu'à Piacenza, la société européenne des activités paranormales entrainera les visiteurs à des "expériences" le long des ruelles du village médiéval, en quête de phénomènes mystérieux
.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Son Doong, Un groupe de touristes russes vient de visiter l'une des plus belles merveilles naturelles du monde – la grotte Son Doong au Vietnam. Et il ne cesse de louer la beauté exotique et majestueuse de cette grotte, cité par Russia Today.