08/10/2019 16:46
Un séminaire a eu lieu le 7 octobre dans la ville de Cân Tho, dans le delta du Mékong, dans le but d'améliorer les politiques en réponse au changement climatique au Vietnam.
>>Le PM dirige la prévention des glissements de terrain dans le delta du Mékong
>>Les liens entre genre et environnement au menu d’un séminaire à Hanoï

Panorama du séminaire, le 7 octobre à Cân Tho, dans le delta du Mékong.
Photo : Vietnam+/CVN

Organisé par la Commission de la science, de la technologie et de l'environnement de l'Assemblée nationale (AN) et l'Agence allemande de coopération internationale pour le développement (GIZ), l’événement a vu la participation de dirigeants de plusieurs Commissions de l’AN, des Comités populaires de différentes villes et  provinces, de nombreux ministères et services locaux, ainsi que d'experts et scientifiques vietnamiens et étrangers.

Les participants ont discuté des solutions visant à promouvoir le commerce des crédits de carbone, à développer les énergies renouvelables, à utiliser efficacement l’énergie, à renforcer les liens entre les régions dans la résilience au changement climatique.

Les idées et avis présentés lors du séminaire seront pris en compte au service de la modification des articles relatifs au changement climatique dans la loi de 2014 sur la protection de l'environnement.

Selon les experts, le changement climatique est un défi majeur qui touche tous les aspects de la vie, de l’économie et de la société. Ces dernières années, tempêtes, inondations, sécheresses, intrusions d’eau salée, érosion des berges et des côtes et montée des eaux des océans ont été de plus en plus fréquentes et plus graves, en particulier dans le delta du Mékong.

Un long littoral était extrêmement vulnérable

Selon Lê Công Thanh, vice-ministre des Ressources naturelles et de l'Environnement, l’amélioration du cadre politique sur la résilience au changement climatique aidera à relever les défis, tout en tirant parti des chances générées par ce phénomène mondial.

Jasper Abramowski, directeur national de la GIZ au Vietnam, a dit que le Vietnam, qui avait un long littoral et de nombreux deltas, était extrêmement vulnérable au changement climatique.

Affirmant les contributions du gouvernement allemand à l'élaboration de textes juridiques relatifs au changement climatique au Vietnam, Jasper Abramowski a souligné qu'avec le soutien et la coopération substantiels de la GIZ, les connaissances et l'expérience de l'Allemagne s'avéreraient utiles pour modifier et compléter des articles de la loi sur la protection de l'environnement, réaliser les engagements du Vietnam relatifs à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.

Marcel Reymond, représentant de l'ambassade de Suisse au Vietnam, a indiqué que chaque année, le delta du Mékong subissait une perte entre 130 et 190 millions de dollars à cause du changement climatique. Il a souligné que son pays était prêt à continuer d'aider le Vietnam à mettre en œuvre la Décision No 20 du Premier ministre sur le développement durable du delta du Mékong en réponse au changement climatique.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Les sites incontournables de Dông Thap Dông Thap est l’une des treize localités du delta du Mékong. Elle fait partie de la région de "Dông Thap Muoi", surnommée "la Plaine des Joncs". Située à 165 km de Hô Chi Minh-Ville, cette jolie province au charme unique du Sud est une base idéale pour explorer la région.