28/02/2018 16:57
Dans le secteur de l’électronique, le Vietnam connaîtra, dans l’avenir, une pénurie de main-d’œuvre qualifiée. C’est ce qui ressort d’un récent colloque intitulé "Emploi durable dans les entreprises de fabrication de produits électroniques au Vietnam".
>>Les ressources humaines à l’heure du numérique
>>La révolution industrielle 4.0 et les défis pour les entreprises

Les entreprises de produits électroniques employaient, en 2016, 451.181 travailleurs, pour la plupart des femmes de moins de 35 ans.
Photo : Hoàng Nguyên/VNA/CVN

Selon l’Institut d’étude sur l’emploi et la société, en 2015, le Vietnam comptait 1.165 entreprises de produits électroniques, pour la plupart des entreprises d’investissement direct étranger (IDE) (47,64%), de petites entreprises vietnamiennes (33,39%), de grandes entreprises vietnamiennes de plus de 300 travailleurs (19,48%).

Le développement de ce secteur est le fruit des investissements de groupes venus particulièrement de République de Corée et du Japon. Les entreprises de produits électroniques employaient, en 2016, 451.181 travailleurs, pour la plupart des femmes de moins de 35 ans. "Le nombre de travailleurs augmentera de plus en plus dans les années à venir",  a prévenu Dào Quang Vinh, directeur dudit Institut, qui a ajouté que "70% des travailleurs de ces entreprises sont non ou peu qualifiés, ce qui pose un vrai problème".

Renforcer la formation professionnelle

Les conférenciers ont informé  que toutes les entreprises de produits électroniques commettent des fautes concernant le temps de travail (heures supplémentaires non payées par exemple).

Face à cette situation, le Docteur Chu Thi Lân, directrice du Centre d’études sur l’environnement et les conditions de travail (de l’Institut d’étude sur l’emploi et la société), considère que ces entreprises doivent procéder à des ajustements. D’après elle, il est nécessaire, pour ces entreprises, de ne plus recruter d’enfants, d’assurer la sécurité du travail,  de ne pas renvoyer à titre effréné des employés de plus de 35 ans, etc. En outre, il faut renforcer la formation professionnelle et assurer que les salaires permettent aux travailleurs de mener une vie décente.
 
Câm Sa/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Promotion du tourisme vietnamien en Australie et en Nouvelle-Zélande Une délégation de l'Administration nationale du tourisme du Vietnam conduite par son chef Nguyên Van Tuân, a organisé mercredi soir 15 août à Sydney un programme de promotion du tourisme vietnamien.