19/05/2022 09:02
Le président Joe Biden a annoncé mercredi 18 mai la mise en place d'un pont aérien et le recours à une loi datant de la Guerre froide pour tenter de résoudre la pénurie de lait pour bébé aux États-Unis, devenue un casse-tête politique pour son administration.
>>Une pénurie de lait pour bébé tourne au tracas politique pour Biden

Joe Biden à Buffalo, dans l'État de New York, le 17 mai. 
Photo : AFP/VNA/CVN

"Le président demande aux fournisseurs de diriger les ressources nécessaires vers les fabricants de lait maternisé avant tout autre client ayant passé commande", selon une fiche d'information de la Maison-Blanche.

Le ministère de la Défense "utilisera ses contrats avec des compagnies aériennes commerciales de fret, comme il l'a fait pendant les premiers mois de la pandémie de COVID-19, pour transporter des produits provenant d'usines à l’étranger" satisfaisant les normes de sécurité américaines, a précisé la Maison-Blanche dans un communiqué.

Ce projet, nommé opération "Fly Formula" ("Envol du lait en poudre" en français), permettra d'"accélérer l'importation et la distribution de lait pour bébé", apportant un soutien aux "fabricants qui continuent à augmenter leur production", a ajouté l'exécutif.

Joe Biden a aussi fait appel au "Defense Production Act", texte hérité de la Guerre froide, afin d'exiger des producteurs des ingrédients nécessaires à la production de lait infantile qu’ils livrent en priorité les fabricants de cette denrée indispensable aux parents de jeunes enfants.

"Demander aux entreprises de prioriser et d'affecter (leurs ressources) à la production des ingrédients clés du lait pour bébé facilitera l’accroissement de la production et accélérera les chaînes d’approvisionnement", souligne la Maison-Blanche.

Crise politique

M. Biden a également demandé au département de la Santé et des services sociaux ainsi qu'à celui de l'agriculture d'utiliser des avions commerciaux du département de la Défense pour récupérer à l'étranger les préparations pour nourrissons répondant aux normes de santé et de sécurité américaines, "afin qu'elles puissent arriver plus rapidement sur les étagères des magasins".

Initialement causée par des problèmes sur la chaîne d'approvisionnement et un manque de main-d'œuvre en raison de la pandémie, la pénurie de lait pour bébé a été aggravée lorsqu'en février une usine du fabricant Abbott dans le Michigan a fermé, après un rappel de produits soupçonnés d'avoir provoqué la mort de deux nourrissons. La situation a tourné à la crise politique pour l'administration Biden, critiquée pour son action jugée trop tardive.

Au cours de la semaine qui s'est terminée le 8 mai, le taux de rupture de stock de lait maternisé a atteint 43% au niveau national, soit 12% de plus qu'en avril, selon les statistiques de Datasembly, qui suit l'approvisionnement en temps réel.

L'analyse des données hyperlocales en temps réel de Datasembly montre que les stocks de lait maternisé ont été relativement stables pendant la première moitié de 2021, avec une fluctuation de rupture de stock comprise entre 2% et 8%. "Ce problème a été aggravé par les défis de la chaîne d'approvisionnement, les rappels de produits et l'inflation historique", a déclaré Ben Reich, PDG de Datasembly.

AFP-Xinhua/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
GREAT, un programme australien en faveur des femmes minoritaires

Forte hausse des arrivées internationales au premier semestre En juin, le Vietnam a comptabilisé 236.700 arrivées internationales, soit une hausse de 36,8% sur un mois et de 32,9 fois par rapport à la même période de l’an dernier, selon l’Office général des statistiques.