06/09/2015 16:45
Le centre d'appels de la Croix-Rouge de Séoul est en ébullition. Les volontaires s'époumonent pour se faire entendre des personnes âgées à l'autre bout du fil, et vérifier leurs coordonnées mais aussi, tout simplement, qu'elles sont toujours en vie.
Des employés de la Croix-Rouge de Séoul s'emploient à tenter de réunir des familles divisées entre les deux Corée, le 22 août 2013. Photo : AFP/VNA/CVN

Les volontaires doivent s'armer de patience pour passer au crible des dizaines de milliers de noms après la récente décision des deux Corées d'organiser une réunion des familles séparées par la guerre (1950-53).

Les Croix-Rouge des deux rivaux doivent se réunir lundi 7 septembre pour organiser la logistique de la rencontre, qui devrait avoir lieu début octobre.

Dans le centre d'appels, il s'agit de dresser une liste de participants sud-coréens potentiels mais le temps fait cruellement défaut.

Les réunions des familles avaient véritablement commencé après un sommet historique Nord/Sud en 2000. À l'origine, il y avait une rencontre par an mais les tensions qui surgissent régulièrement dans la péninsule avaient eu raison de ce rythme. Ces cinq dernières années, il n'y a eu qu'une seule rencontre.

La plupart des Sud-Coréens qui se trouvent sur la liste d'attente, octogénaires voire nonagénaires, ne peuvent plus attendre.
 
AFP/VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Son Doong, Un groupe de touristes russes vient de visiter l'une des plus belles merveilles naturelles du monde – la grotte Son Doong au Vietnam. Et il ne cesse de louer la beauté exotique et majestueuse de cette grotte, cité par Russia Today.