15/08/2021 17:45
Dans le contexte de la fermeture des salles de spectacle, la demande du public de regarder et d'écouter des produits de divertissement à la maison pour éviter la propagation de l'épidémie. Et grâce aux canaux en ligne, la musique continue d'atteindre le public sans barrières.

>>COVID-19 : un concert en ligne pour promouvoir l'esprit anti-pandémique
>>Avec le COVID-19, la popularité musicale se fait en ligne
 

Le programme en ligne "Partager pour être plus proche", diffusé directement sur la chaîne de la télévision VTV1 dans la soirée du 27 juin dernier.
Photo : Archives/CVN


"Partager pour être plus proche", diffusé sur la chaîne de la télévision VTV1 dans la soirée du 27 juin dernier, a donné à voir un beau spectacle tout en incitant à la mobilisation pour la vaccination. Durant ce programme, de nombreux invités vivant dans quatre coins du monde ont présenté des histoires touchantes tournant autour de la lutte contre la pandémie de COVID-19.

À cela se sont ajoutées 11 représentations symphoniques. En combinant cette forme d'art avec le message appelant chaque personne à soutenir le Fonds de vaccins anti-COVID-19, le programme a obtenu d'excellents résultats : plus de 10 millions de téléspectateurs et plus de 160.000 visites sur le site Web.

Dès août 2020, l'Orchestre symphonique national du Vietnam a organisé le premier concert en ligne VNSO season opening concert.
 
"Nous avons reçu de nombreux commentaires élogieux du public à propos des spectacles. Aujourd’hui, nous devons continuer sur notre lancée", dit de manière enthousiaste l’Artiste Émérite Kim Xuân Hiêu, directeur adjoint de l’Orchestre symphonique national du Vietnam.
 
"Nos artistes veulent toujours composer et interpréter de la musique. Dans une situation de pandémie comme celle-ci, jouer en ligne sera bien mieux que de ne pas travailler du tout", souligne Honna Tetsuji, chef d'orchestre de l’Orchestre symphonique national du Vietnam. 
 

"VNSO season opening concert", premier concert en ligne de l’Orchestre symphonique national du Vietnam. Photo : BTC/CVN
 

Ces concerts à distance permettent d’organiser des performances d’artistes géographiquement éloignés les uns des autres. C'est une solution très efficace pour créer des programmes internationaux ou des programmes à grande échelle.

Se connecter les uns aux autres
 
"En tant d’artiste, on veut bien sûr être sur scène. Il y a le public et l’excitation est au rendez-vous. Mais dans ce contexte marqué par l'épidémie de COVID-19, nous nous sentons heureux de pouvoir exprimer notre art, peu importe les moyens utilisés pour le faire", partage Mme Mai Anh, violoniste de l’Orchestre symphonique national du Vietnam.
 
En avril dernier, le public de Hanoï a pu profiter d'un opéra en ligne spécial intitulé "L’histoire du soldat", organisé par l'Institut français de Hanoï (L'Espace) et joué par l’Orchestre symphonique national du Vietnam (VNSO) et l’Atelier du théâtre de Hanoï (ATH), avec le soutien de l'Ambassade de Suisse. Le metteur en scène était alors en Norvège, mais la représentation, au Vietnam.
 
"C’est une collaboration très intéressante, qui a commencé il y a de cela plusieurs mois par la rencontre avec les responsables de VNSO, et son chef d’orchestre japonais. L’idée vient de lui", partage Thierry Vergon, directeur de l’Institut français de Hanoï (L’Espace), qui insiste aussi sur l’originalité et la qualité de l’œuvre créée pour l’occasion.
 
La série d'événements ''Nouvelle musique'' organisée par l’Institut Goethe de Hanoï a proposé également des expériences musicales en ligne engageantes.

Des artistes étrangers se sont produits à plusieurs reprises avec des artistes vietnamiens via des applications en ligne. Selon l'évaluation de l’Institut Goethe de Hanoï, la poursuite de telles activités musicales pendant la période épidémique contribue à l'entretien des relations avec les artistes étrangers et au développement de nouvelles formes de coopération.
 
"À cause de l'épidémie, maintenir l'art est plus que nécessaire. Notre rôle est ainsi de transmettre de la beauté à la société", confie le pianiste Luu Duc Anh.
 
Les événements musicaux organisés et représentés via Internet ces derniers temps ont montré que les spectacles en ligne peuvent être exécutés à différents échelles et niveaux. Et plus important encore, cela montre que les artistes vietnamiens ont fait un excellent travail pour suivre la tendance, faire preuve de souplesse dans la création de programmes à grande échelle et de qualité pour servir le public.

Quê Anh/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les "patients" particuliers de l'enseignante de 89 ans

Buôn Ma Thuôt, une ville écologique, moderne et riche en identité culturelle  Après la guerre, Buôn Ma Thuôt était un véritable champ de ruines. Mais en quelques décennies, la ville a réussi à renaître de ses cendres et développer son urbanisation. La verdure qui est omniprésente sur place apporte une véritable plus-value au bien-être des habitants.