20/03/2021 15:20
Le dialogue stratégique de haut niveau entre la Chine et les États-Unis a été franc, constructif et utile, même s'il existe encore certaines divergences importantes entre les deux parties, a déclaré Yang Jiechi, membre du Bureau politique du Parti communiste chinois (PCC) et haut conseiller pour les Affaires étrangères, vendredi 19 mars à Anchorage, dans l'État américain de l'Alaska.
>>L'ONU espère un résultat positif de la réunion de haut niveau entre la Chine et les États-Unis
>>Les tensions américano-chinoises continuent malgré une réunion de crise à Hawaï

Les délégations chinoise (gauche) et américaine à la première réunion de haut niveau à Anchorage, en Alaska.
Photo : AFP/VNA/CVN

Notant que le conseiller d'État et ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi et lui-même avaient eu une longue communication stratégique avec le secrétaire d'État américain Antony Blinken et le conseiller à la sécurité nationale américain Jake Sullivan ces deux derniers jours.

M. Yang, membre du Bureau politique du PCC et directeur du Bureau de la Commission centrale des affaires étrangères du PCC, a jugé que les deux parties avaient eu des échanges francs et constructifs sur leurs politiques intérieures et étrangères ainsi que les relations bilatérales. Le dialogue est utile et favorable au renforcement de la compréhension mutuelle, a-t-il affirmé.

Cet échange visait à concrétiser le consensus auquel sont parvenus MM. Xi et Biden lors de leur conversation téléphonique en février dernier. Il a dit que la Chine espérait que les deux parties pourraient renforcer les échanges et le dialogue dans divers domaines.

Elles devraient traiter les relations bilatérales dans un esprit de non-conflit, de non-confrontation, de respect mutuel et de coopération mutuellement bénéfique afin d'amener les liens bilatéraux sur une voie solide et stable, a souligné M. Yang.

Le dialogue est toujours meilleur que la confrontation

Yang Jiechi, membre du Bureau politique du Parti communiste chinois, le 18 mars à Anchorage. 
Photo : AFP/VNA/CVN
Affirmant que la Chine était prête à dialoguer avec sincérité, Wang Yi a indiqué que le dialogue était toujours meilleur que la confrontation.

Toutefois, tout dialogue doit être mené dans un esprit de respect mutuel et pour trouver un terrain d'entente tout en mettant de côté les différences, et non avec l'une des parties établissant unilatéralement une liste ou imposant des exigences excessives, a-t-il ajouté.

Les deux pays partagent de nombreuses préoccupations, a noté le ministre chinois, ajoutant que certains de ces doutes pouvaient être apaisés par le dialogue, tandis que d'autres problèmes récurrents pouvaient être réglés par le dialogue.

L'attitude de la Chine vis-à-vis du développement des relations sino-américaines est claire et constante, a-t-il réitéré, exprimant son espoir que les États-Unis fassent un pas vers elle et que, notamment, chaque partie puisse respecter les intérêts fondamentaux et les préoccupations majeures de l'autre.

C'est sur cette base que la porte du dialogue sino-américain pourra être toujours ouverte, a-t-il conclu. 

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

À la découverte du lac Noong U sauvage et charmant Le lac Noong U qui se trouve à environ 30 km de la ville de Diên Biên Phu dans la province de Diên Biên, est aussi beau qu'une aquarelle car entouré de montagnes et de forêts de pins.