13/11/2018 15:25
Le Bureau municipal de réponse d'urgence à la pollution de l'air de Pékin a émis mardi 13 novembre une alerte jaune au smog, conseillant aux habitants de prendre des mesures de précaution.
>>La Chine renforcera la lutte contre la pollution de l'air
>>Le smog touche les parties du Nord de la Chine

Le smog couvre la ville d'Amritsar en Inde, le 12 novembre 2017.
Photo: AFP/VNA/CVN

La pollution de l'air devrait persister jusqu'à jeudi 15 novembre. La partie centrale de la région Pékin - Tianjin - Hebei sera touchée par une pollution de l'air de modérée à grave, de mardi à jeudi 15 novembre, a-t-on appris du Bureau municipal de l'écologie et de l'environnement de Pékin.

L'alerte jaune est émise, quand l'indice de la qualité de l'air dépasse 200 ou si la densité moyenne des PM 2,5 est supérieure à 150 microgrammes par mètre cube pendant deux jours consécutifs.

L'actuel système d'alerte à la pollution de l'air de la capitale chinoise est composé de trois couleurs, le jaune représentant le niveau le moins élevé, suivi par l'orange et le rouge.

Les alertes jaunes et supérieures engendrent une série de réponses d'urgence, dont la suspension des travaux de construction à l'extérieur pour réduire les poussières, la limite de la circulation des véhicules très polluants ou la suspension de la production des industries lourdes. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).