31/12/2018 09:14
Une peinture représentant un cheval du célèbre poète Bùi Giáng (1926-1998) a été vendue aux enchères pour 11.000 dollars dans le cadre d’une collecte de fonds pour l’organisation caritative Live to Love Vietnam.
L'œuvre "Ngua" de Bùi Giang.
Photo: TTVH/CVN
En 1984, alors qu’il résidait à Hô Chi Minh-Ville, le poète Bùi Giáng a composé l’œuvre Ngua (Cheval), à la fois abstraite et surréaliste, avec de l’encre de Chine et de la poudre de pierre colorée. Un tableau vibrant de vie et original qui traduit la fantaisie de l’auteur.
 
Le prix de départ pour ce tableau était de 4.000 dollars. Et il a finalement été adjugé  à 11.000 dollars lors de la vente aux enchères Together For organisée le 7 décembre par Live to Love Vietnam au Gem Center à Hô Chi Minh-Ville.
 
En octobre 2016, déjà, une de ses peintures intitulée Gui đêm (Pour la nuit) avait été vendue 27.000 dollars alors que le prix de départ était fixé à 2.500 dollars.

Un artiste original

Les peintures de Bùi Giáng sont recherchées par les collectionneurs pour le style qui témoigne d’une grande maîtrise et pour ses thèmes empreints de grande beauté. Selon des experts, elles expriment aussi fortement la "folie" émotionnelle du poète...

Bùi Giáng a commencé à dessiner au début des années 1980 à Hô Chi Minh-Ville. Au cours de ses voyages, il a offert plusieurs de ses œuvres à des amis, mais beaucoup le considéraient comme fou et ne les ont pas conservées. Avant une exposition en 1975, il a brûlé ses œuvres qui étaient préparées pour cette exposition et aujourd’hui il ne reste plus que 20 tableaux, croquis ou peintures, ce qui est très apprécié des experts.

Le poète est né en 1926 dans la province centrale de Quang Nam. Il a publié divers recueils de poèmes, d’essais et de recherches. Cependant, sur le tard, il a choisi de voyager et s’est lié d’amitié avec d’autres nomades. À ce moment-là, il a avoué être "Ðiên môt cách ruc ro" (complètement fou). Il est décédé en 1998 à Hô Chi Minh-Ville.

Lors de la même vente aux enchères, la laque poncée Cho Thu Dâu Môt  (marché Thu Dâu Môt) de l’artiste Thanh Lê a été vendue au prix de 28.000 dollars. Les fonds collectés iront à un projet de construction de maisons à l’épreuve des inondations à Hô Chi Minh-Ville. 

Thúy Hà/CVN

 
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.