28/06/2018 19:46
La Commission européenne (CE) a reconnu les progrès du Vietnam dans le but de faire retirer le "carton jaune" lors de sa tournée de travail dans le pays en mai dernier afin d'enquêter sur l'efficacité des mesures prises par Hanoï suite à l’avertissement européen concernant la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN), a estimé le ministre vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural, Nguyên Xuân Cuong.
>>La CE réexaminera en janvier 2019 la situation de pêche au Vietnam
>>Pêche: la CE fait le bilan des avancées vietnamiennes suite au "carton jaune"

Un bateau de pêche du Vietnam en activité.
Photo: Thê Anh/VNA/CVN

Selon le ministre Nguyên Xuân Cuong, le Vietnam a du pain sur la planche en se rendant compte de l’exploitation durable, de la responsabilité des pêcheurs, de l’application de la loi et des textes juridiques… Alors, le pays doit poursuivre ses efforts pour faire retirer le "carton jaune" et s'orienter vers une pêche responsable et durable.

Six mois après l’application des mesures pour faire retirer le "carton jaune", les neuf recommandations de la CE ont été introduites dans la Loi sur l'aquaculture (amendée). C’est un grand effort du Vietnam pour créer un fondement juridique. En outre, le gouvernement a pris de nombreuses décisions et encouragé la participation active de 28 localités côtières.

Cependant, selon le ministre, "nous ne pouvons pas changer immédiatement la situation dans six mois pour parvenir à la pêche responsable et durable. C’est le résultat nécessaire pour tous les pays subissant l’avertissement de la CE concernant l’INN et aucun pays ne fait retirer le +carton jaune+ au cours d'un ou deux ans".

Prochainement, des documents nécessaires continuent d’être promulgués, notamment les plans d’action destinés aux localités, avec les règlements plus précis sur la responsabilité des pêcheurs, des entreprises et des organes gestionnaires.

Mesures prises et à prendre

M. Cuong a aussi précisé les mesures comme la modernisation des bateaux de pêche, la non violation des eaux étrangères, le changement des habitudes de pêche naturelle, la modernisation des ports… Il faut prêter une grande attention à la réorganisation de la production, au renforcement de la transformation, à la restructuration de la pêche, et au développement durable de l’économie maritime.

Le 23 octobre 2017, la CE avait adressé un avertissement sous forme de "carton jaune" au Vietnam, après que plusieurs mauvaises pratiques y aient été recensées. Afin de ne pas pénaliser les producteurs vietnamiens, elle avait adressé dans le même temps une liste de neuf recommandations à appliquer durant six mois du 23 octobre 2017 au 23 avril 2018.

Du 15 au 24 mai 2018, la CE avait effectué une tournée de travail au Vietnam afin d'enquêter sur l'efficacité des mesures prises par le pays suite à son avertissement.

Selon les prévisions, en janvier 2019, la CE devrait retourner au Vietnam pour contrôler et réexaminer la mise en œuvre de ses recommandations. 
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.