10/07/2021 15:43
Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a annoncé vendredi 9 juillet une série de mesures pour contrer une flambée de contaminations au coronavirus dans son pays.
>>Virus : couvre-feu confirmé aux Pays-Bas

Les gens portent des masques pour prévenir l'infection au COVID-19 à Amsterdam, au Pays-Bas.
Photo : AFP/VNA/CVN


Les infections ont été multipliées par sept en une semaine aux Pays-Bas et vendredi 9 juillet, 7.000 nouveaux cas ont été recensés, a déclaré le Premier ministre néerlandais Mark Rutte, forçant le gouvernement à revenir sur l'allègement des restrictions sanitaires.

"Il y a un nuage noir devant le soleil. Pour le moment, les taux de contamination explosent, essentiellement à cause du très contagieux variant Delta", a-t-dit lors d'une conférence de presse. "Si nous ne faisons pas quelque chose, le rythme des contaminations va encore augmenter. Il est clair qu'il faut tuer dans l'oeuf la propagation rapide du virus".

Le gouvernement a donc décidé d'ordonner la fermeture de toutes les boîtes de nuit et la fermeture des restaurants à minuit. Tous les clients des restaurants et cafés doivent observer une distanciation de 1,5 mètre, a précisé le Premier ministre, selon qui aucun concert ni animation n'y seront autorisés.

Les événements durant plus de 24 heures ont été suspendus, a ajouté M. Rutte. Les mesures entreront en vigueur samedi 10 juillet à 06h00 (04h00 GMT) et dureront au moins jusqu'au 13 août. "Il y a deux semaines, tous les signaux étaient au vert", a rappelé le ministre de la Santé Hugo de Jonge. "Mais aujourd'hui, il y a une raison d'intervenir. Ceci est le résultat de la propagation rapide du variant Delta en Europe et aux Pays-Bas". "C'est sans précédent. La semaine dernière, nous étions à environ 500 nouveaux cas par jour. Aujourd'hui, il y a eu 7.000 nouvelles infections", essentiellement des jeunes, a-t-il souligné.

Ces nouvelles mesures sanitaires n'incluent pas de confinement ou de couvre-feu comme ce fut le cas il y a quelques mois, ni le port obligatoire du masque en intérieur. M. Rutte a néanmoins appelé la population à "respecter les règles de base - distanciation sociale et lavage des mains". "Si nous faisons cela, nous pouvons encore avoir un magnifique été", a-t-il jugé. Le pays de 17 millions d'habitants a recensé plus de 1,7 million de cas de coronavirus et 17.700 morts. Environ 80% de la population a reçu au moins une dose de vaccin, et 50% en a eu deux, d'après le ministre de la Santé.

APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.