31/03/2021 17:30
Le géant américain du paiement en ligne PayPal a annoncé mardi 30 mars qu'il allait accepter les paiements en cryptomonnaie aux États-Unis, une initiative qui pourrait accélérer l'adoption des transactions en bitcoin, ether et autre Litecoin.

>>Icahn veut qu'eBay scinde sa filiale de paiements PayPal
>>Yahoo! recrute son patron chez PayPal pour relancer le chiffre d'affaires
 

PayPal n'est pas le premier service de paiements en ligne à soutenir l'usage des cryptomonnaies. Photo : AFP/VNA/CVN


Une nouvelle fonctionnalité dans le portefeuille PayPal va offrir aux consommateurs la possibilité de "régler en crypto", aux côtés d'autres méthodes de paiement, a annoncé le groupe dans un communiqué.

Le service sera "disponible pour des millions d'entreprises en ligne dans le monde et progressivement au cours des prochains mois, les clients détenant des avoirs en cryptomonnaies aux 
États-Unis pourront choisir de payer en crypto, de manière transparente", indique PayPal.

"Alors que l'utilisation des paiements et monnaies numériques s'accélère, l'introduction de +Régler en crypto+ va dans le sens de notre action pour soutenir l'adoption généralisée de cryptomonnaie", a indiqué Dan Schulman, patron de PayPal.

"Permettre de régler des achats en cryptomonnaies auprès d'entreprises du monde entier est la prochaine étape qui va stimuler l'omniprésence et l'acceptation massive des monnaies numériques", a ajouté le dirigeant. Concrètement, les transactions seront réglées en dollars et converties dans la devise applicable aux taux de conversion PayPal standard.

La fonctionnalité "Régler en crypto" permettra au consommateur de vendre de la cryptomonnaie via PayPal pour ensuite payer une entreprise pour ses achats en ligne en un flux de paiement unique et transparent, assure la société.

PayPal n'est pas le premier service de paiements en ligne à soutenir l'usage des cryptomonnaies. Square avait lancé en 2018 une application permettant des achats en bitcoin. Mais le mastodonte des paiements en ligne, fort de 377 millions de comptes, devrait peser dans la popularisation des cryptomonnaies.

Lundi 29 mars, l'émetteur de cartes de crédit Visa a annoncé qu'il allait accepter l'USD Coin, un stablecoin - cryptomonnaie dont le cours est adossé à une devise - pour régler les transactions de certaines de ses cartes. "Visa va faire l'expérience avec Crypto.com, une des plus grandes plateformes de crypto, et compte offrir le règlement en USDCoin à d'autres partenaires plus tard dans l'année", avait indiqué le groupe dans un communiqué.

L'USDCoin se base sur le réseau de la deuxième plus grande cryptomonnaie, l'Ethereum. La première, le bitcoin, valait mardi 30 mars 58.896 USD, en hausse de presque 3%.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego