03/12/2016 22:05
Cinquante-cinq sites sur 1.052 biens dans le monde figurent actuellement sur la liste du patrimoine mondial "en péril" de l'UNESCO.
>>L'œuvre architecturale de Le Corbusier inscrite au patrimoine mondial
>>L'UNESCO inscrit quatre nouveaux sites sur sa Liste du patrimoine en péril
>>Temple détruit par l'EI à Palmyre : l'UNESCO et l'ONU dénoncent "crime de guerre" et "acte barbare"

L'Arc de Triomphe détruit par les jihadistes à Palmyre. Photo: AFP/VNA/CVN

L'inscription d'un bien sur la liste des sites en péril doit permettre de mobiliser le soutien de la communauté internationale en faveur de sa protection.

Lors de sa 40e session, en juillet 2016 en Turquie, le Comité du patrimoine mondial a classé comme "en péril" des sites au Mali et en Ouzbékistan. Les cinq biens libyens du patrimoine ont été aussi rajoutés à la liste au vu des dégâts déjà subis et des dommages encore redoutés en raison du conflit dans ce pays d'Afrique du Nord.

Les conflits armés et la guerre, les séismes et autres catastrophes naturelles posent des problèmes majeurs aux sites du patrimoine mondial. S'y ajoutent aussi la pollution, le braconnage, l’urbanisation sauvage et le développement incontrôlé du tourisme.

Selon l'UNESCO, les sites en danger peuvent être en situation de "péril prouvé", quand il s’agit de menaces imminentes spécifiques et établies, ou en situation de "mise en péril" quand ils sont confrontés à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur leurs valeurs de patrimoine mondial.

L’inscription d’un site sur la liste du patrimoine mondial en péril permet au Comité d’accorder immédiatement au bien menacé une assistance dans le cadre du Fonds du patrimoine mondial. Elle alerte également la communauté internationale dans l’espoir que celle-ci se mobilise pour sauver le site concerné. Elle permet aux spécialistes de la conservation de répondre efficacement à des besoins spécifiques.

De nombreux Parcs nationaux sont aussi classés "en péril", notamment en République démocratique du Congo (RDC), en Centrafrique ou au Sénégal.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Séjour chez l’habitant Le séjour chez l’habitant se multiplie de plus en plus au Vietnam. Cela contribue à diversifier les produits touristiques ainsi qu’à créer de nouvelles expériences pour les visiteurs afin de faire du Vietnam une destination attrayante.