03/06/2018 16:50
La République populaire démocratique de Corée (RPDC) ne connaîtra de répit sur le front des sanctions que quand elle aura pris des mesures "irréversibles" vers la dénucléarisation, a déclaré dimanche 3 juin le secrétaire américain à la Défense Jim Mattis.
>>Trump confirme le sommet avec Kim après avoir reçu son bras droit dans le Bureau ovale
>>Trump bouleverse les normes diplomatiques en recevant le numéro 2 nord-coréen
>>Un haut responsable de la RPDC apportera une lettre de Kim Jong Un à Donald Trump
>>"Réels progrès" à New York vers un sommet historique Trump - Kim
>>La République de Corée confirme les pourparlers préparatoires pour le sommet RPDC-USA

Le secrétaire américain à la Défense James Mattis fait une déclaration lors d'une conférence sur la sécurité, le 2 juin 2018 à Singapour.
Photo: AFP/VNA/CVN

Le chef du Pentagone, qui s'exprimait à Singapour lors d'une conférence sur la sécurité, a jugé capital que la communauté internationale maintienne pour l'heure ses sanctions contre Pyongyang, alors que se profile le sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong Un.

"Il n'y aura de répit" pour la RPDC que quand elle aura pris "des mesures vérifiables et irréversibles vers la dénucléarisation", a-t-il dit lors d'une rencontre avec les ministres sud-coréen et japonais de la Défense. "Nous sommes tenus par un engagement inébranlable à renforcer davantage encore notre coopération en matière de défense, ce qui est le meilleur moyen de préserver la paix".

"Nous pouvons être prudemment optimistes au moment où nous allons de l'avant", a déclaré de son côté le ministre sud-coréen de la Défense Song Young-moo au sujet du dossier nord-coréen. M. Mattis a évité de s'exprimer publiquement au sujet du sommet - dont M. Trump a confirmé vendredi la tenue - en renvoyant les questions vers le département d'État.

Dans une nouvelle manifestation de la détente spectaculaire entre Pyongyang et Washington, le président américain s'est entretenu vendredi 1er juin pendant près d'une heure et demie dans le Bureau ovale avec le général Kim Yong Chol, présenté comme le deuxième homme le plus puissant de la RPDC.

L'ordre du jour du sommet du 12 juin à Singapour est au coeur de ces tractations entre les deux pays sans relations diplomatiques, qui échangeaient encore il y a six mois menaces et invectives autour des ambitions nucléaires nord-coréennes. Washington réclame une dénucléarisation "complète, vérifiable et irréversible" de la RPDC et se dit prêt à apporter des garanties pour la "sécurité" du régime reclus, qui a toujours considéré son arsenal comme une sorte d'assurance-vie.

"Nous pouvons nous attendre, au mieux, à un chemin de négociations semé d'embûches", a déclaré M. Mattis. "En tant que ministres de la Défense, nous devons conserver une collaboration défensive forte pour permettre à nos diplomates de négocier calmement en position de force en ce moment critique", a-t-il dit.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Douceur de vivre sur l’île de Quan Lan à Quang Ninh Située dans le golfe du Bac Bô, aux confins septentrionaux du pays, à proximité de sites touristiques célèbres tels les baies de Ha Long et Bai Tu Long ou encore la plage de Trà Cô, l’île de Quan Lan, province de Quang Ninh (Nord), abrite de magnifiques paysages encore intacts.