22/05/2020 18:10
>>Près de 90.000 décès aux États-Unis, moins de restrictions en Europe
>>Coronavirus : Donald Trump croit à un vaccin rapide, l'Europe s'offre une bouffée d'air

Le président américain Donald Trump a déclaré jeudi 21 mai que les États-Unis ne reprendront pas de mesures de confinement dans le cas d'une seconde vague de nouveau coronavirus. "On dit que c'est une possibilité très probable (...) Nous n'allons pas fermer le pays. Nous allons éteindre les incendies", a-t-il confié à des journalistes l'interrogeant sur ses craintes d'une telle seconde vague alors qu'il visitait une usine du constructeur automobile Ford à Ypsilanti dans l'État du Michigan. "Un confinement permanent n'est pas une stratégie pour un État sain ou un pays sain. Notre pays n'envisage pas de se refermer", a-t-il déclaré. "Un confinement sans fin favoriserait une catastrophe de santé publique. Pour protéger la santé de notre peuple, nous devons avoir une économie qui fonctionne". La totalité des 50 États américains ont annoncé des plans pour assouplir les restrictions visant à limiter la propagation du nouveau coronavirus, rouvrant leurs économies à des vitesses variables. Des experts de santé ont mis en garde contre la possibilité d'une seconde vague épidémique qui pourrait arriver en automne ou en hiver. Le nouveau coronavirus a infecté plus de 1,5 million d'Américains et fait plus de 90.000 morts. Le bilan des décès pourrait encore s'alourdir à 100.000 début juin, selon le Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Petits tours d'aventure lancés à Dà Lat Les circuits d'aventure avec un petit nombre de personnes sont une nouvelle tendance dans la ville de Dà Lat, province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre).