15/09/2018 00:03
La Commission centrale du contrôle du Parti communiste du Vietnam (PCV) a tenu sa 29e session du 10 au 12 septembre sous l’égide de son président, Trân Câm Tu, secrétaire du Comité central (CC) du PCV. Elle a proposé des sanctions à l'encontre de membres du Parti ayant violé des disciplines du Parti.

>>La 14e réunion du Comité central de pilotage de la lutte anti-corruption
>>La Commission centrale du contrôle du Parti tient sa 28e réunion
>>Ouverture de la conférence nationale sur la lutte contre la corruption
 

La 29e session de la Commission centrale du contrôle du Parti a eu lieu du 10 au 12 septembre à Hanoï sous l’égide de son président Trân Câm Tu.
Photo: VNA/CVN


Concernant les violations commises par la Permanence du Comité du Parti du district de Huong Hoa, province de Quang Tri, la Commission du contrôle du CC du PCV a conclu que la Permanence du Comité du Parti du district de Huong Hoa, mandat 2015-2020, avait violé le principe du centralisme démocratique et des règlements de travail, avait manqué de responsabilité et d’inspection, et a relâché la direction pour laisser se passer plusieurs violations et fautes dans le travail du personnel, dans la gestion et l'utilisation des terres ainsi que dans la mise en œuvre de certains projets et ouvrages dans le district, causant des pertes pour le budget de l’État.

Hô Thi Lê Hà, membre du Comité provincial du Parti, secrétaire du Comité du Parti et présidente du Conseil populaire du district ; Vo Thanh, secrétaire adjoint permanent du Comité du Parti, ancien président du Comité populaire du district ; Dang Trong Van, secrétaire adjoint du Comité du Parti, ancien président du Comité populaire du district de Huong Hoa doivent assumer la responsabilité en tant que dirigeant de l'unité pour les violations et les fautes de la Permanence du Comité du Parti et du Comité populaire du district, et la responsabilité personnelle de leurs propres violations et fautes dans l'exécution des fonctions et des tâches assignées.

Dang Minh Khanh, ancien secrétaire adjoint permanent du Comité du Parti doit également assumer la responsabilité pour les violations et fautes de la Permanence du Comité du Parti et la responsabilité personnelle pour ses propres violations et fautes dans l'exécution des fonctions et des tâches assignées.

La Commission du contrôle a souligné que les violations et fautes commises par la Permanence du Comité du Parti du district de Huong Hoa et les camarades : Hô Thi Lê Hà, Vo Thanh, Dang Trong Van sont sérieuses, nuisant au prestige du Comité du Parti et de l’administration locale, conduisant ainsi à des mesures disciplines; les violations et fautes des camarades Nguyên Ngoc Sac et Dang Minh Khanh devraient être examinées et traitées conformément à la règlementation.

En ce qui concerne les sanctions disciplinaires appliquées à la permanence du Comité du PCV au sein du Département général de la logistique et des techniques relevant du ministère de la Police, et aux personnes impliquées dans les violations dont les conclusions avaient été données lors de la 28e réunion de la Commission de contrôle, cette dernière a pris les décisions suivantes :

Elle a décidé de donner un avertissement au général de division Bùi Xuân Son, ancien membre de la permanence du Comité du Parti, ancien directeur général adjoint dudit Département général.

Elle a demandé à la permanence de la Commission policière centrale d’appliquer des sanctions disciplinaires à l’encontre de la permanence du Comité du Parti au sein du Département général de la logistique et des techniques du mandat 2015-2020.

Sanctions contre la permanence
du Comité du Parti de la ville de Trà Vinh

 

Diêp Van Thanh, secrétaire adjoint du Comité municipal du PCV et président du Comité populaire municipal de Trà Vinh, est destitué des postes de secrétaire adjoint et membre de la permanence du Comité municipal du PCV des mandats 2010-2015 et 2015-2020.
Photo: CTV/CVN


En ce qui concerne les sanctions disciplinaires appliquées à la permanence du Comité du PCV de la ville de Trà Vinh (province de Trà Vinh, Sud) et aux personnes impliquées dans les violations dont les conclusions avaient été données lors de la 28e réunion de la Commission de contrôle, cette dernière a pris les décisions suivantes:

Elle a décidé de destituer Diêp Van Thanh, secrétaire adjoint du Comité municipal du PCV et président du Comité populaire municipal, des postes de secrétaire adjoint et membre de la permanence du Comité municipal du PCV des mandats 2010-2015 et 2015-2020.

Elle a décidé de donner un avertissement à Trân Truong Son, membre de la permanence du Comité municipal du PCV et vice-président du Comité populaire municipal, et à Pham Van Tam, ancien secrétaire adjoint du Comité municipal du PCV et ancien président du Comité populaire de la ville de Trà Vinh.

Elle a demandé à la permanence du Comité du PCV de la province de Trà Vinh d’appliquer des sanctions disciplinaires à l’encontre de la permanence du Comité du PCV de la ville de Trà Vinh des mandats 2010-2015 et 2015-2020.

Concernant Trân Van Minh, ancien membre du Comité central du PCV et ancien vice-président de la Commission d’organisation du Comité central, dont les activités au sein du PCV ont été suspendues, la Commission de contrôle a conclu que:

Lorsqu’il était secrétaire adjoint du Comité municipal du PCV, secrétaire du Comité chargé des affaires du PCV et président du Comité populaire de la ville de Dà Nang, Trân Van Minh avait violé le principe de centralisme démocratique et les réglementations sur la prévention et la lutte contre la corruption et le gaspillage, ainsi que les réglementations concernant la gestion foncière, l’utilisation des actifs publics. Cela avait causé de graves pertes du budget public.

Les violations de Trân Van Minh sont particulièrement graves et affectent le prestige du Comité du PCV et l’administration de la ville de Dà Nang, causent des frustrations au  sein de la société. La Commission de contrôle a demandé au Bureau politique et au Comité central d’exclure Tran Van Minh du PCV.

Concernant le colonel Hô Xuân Vuong, il avait commis de graves violations en matière de vertu, de mode de vie, violé la règle sur les choses interdites aux membres du PCV, lorsqu’il était membre de la commission de contrôle du Comité du PCV au sein de la légion IV du ministère de la Défense. Ses violations nuisent au prestige des organisations du PCV et au sien. La Commission de contrôle du Comité central du PCV a décidé de le destituer de tous ses postes au sein du PCV.

Sanctions contre le chef adjoint
du Service de supervision

 

Siège de la Vietcombank.
Photo: CVN/CVN


La Commission du contrôle du CC du PCV a décidé d’appliquer les sanctions disciplinaires à l’encontre Nguyên Xuân Luât, chef adjoint du Service de supervision du Groupe financier du Comité national de la supervision financière.


En tant que secrétaire de l’organisation du Parti, directeur de la filiale de la Banque commerciale par actions du commerce extérieur du Vietnam (Vietcombank) de Hanoï, Nguyên Xuân Luât avait manqué de responsabilité, violé les règlementations dans l’approbation de l’octroi des crédits aux entreprises, ce causant une grande créance douteuse pour la banque.


Ses violations sont sérieuses, affectant grandement le prestige de l’organisation du Parti et de la banque Vietcombank. Alors, la Commission du contrôle du CC du PCV a décidé de destituer Nguyên Xuân Luât de ses fonctions au sein du Parti, conformément aux règlementations du Parti sur le traitement de ses membres.


La Commission du contrôle du CC du PCV a demandé aux organisations du Parti des ministères du Plan et de l’Investissement, des Finances, de la Sécurité publique, du Bureau du Premier ministre et du Comité populaire de la province de Binh Duong (Sud) d’examiner et de régler, selon leurs compétences, les organes et individus concernant les violations de Mobifone dans l’acquisition de 95% des actions de la société par actions audiovisuelle Audio Visual Global (AVG). Elle a demandé au Secrétariat d’examiner et de régler les cadres placés sous la gestion du CC du PCV.


La Commission du contrôle du CC du PCV a examiné les résultats du contrôle, de la supervision et de l’application des sanctions disciplinaires du Parti pour la Permanence du Comité provincial du Parti et le Comité du contrôle provincial de Binh Duong ainsi que les résultats de supervision appliquée pour le permanent du Comité provincial du Parti de Thai Nguyen, la Permanence du Comité provincial du Parti de Binh Thuan, la Permanence de l’organisation du Parti de l’Institut de la médecine militaire et de certains individus. La Commission du contrôle du CC du PCV a demandé à ceux-ci de tirer les expériences et de prendre immédiatement des mesures pour régler leurs fausses.


À cette occasion, la Commission du contrôle du CC du PCV a examiné et traité les dénonciations concernant deux cas, réglé les réclamations sur l’application des sanctions disciplinaires concernant deux cas autres. Elle a aussi donné les suggestions pour d’autres questions.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Douceur de vivre sur l’île de Quan Lan à Quang Ninh Située dans le golfe du Bac Bô, aux confins septentrionaux du pays, à proximité de sites touristiques célèbres tels les baies de Ha Long et Bai Tu Long ou encore la plage de Trà Cô, l’île de Quan Lan, province de Quang Ninh (Nord), abrite de magnifiques paysages encore intacts.