26/06/2019 18:37
Considérée comme une pionnière dans le rapprochement du service public et privé dans tous les domaines, Hô Chi Minh-Ville maintient ses partenariats, qui dominent désormais les services de santé.
>>Assurer la sécurité des dossiers médicaux électroniques
>>De nombreux potentiels d’investissement doivent être exploités
>>Accréditation Six Sigma pour le Centre d'oncologie de l'hôpital Cho Rây

Nguyên Tân Binh, directeur du Service de la santé de Hô Chi Minh-Ville, lors de la cérémonie d’inauguration de l’hôpital Gia An 115, un projet de PPP.

En octobre 2015, l'Hôpital d'oncologie de Hô Chi Minh-Ville a commencé à mettre en œuvre un modèle de partenariat public-privé (PPP) avec l'Hôpital général Hông Duc dans le cadre d'activités d'examen et de traitement médicaux. C’était avant-gardiste conformément aux institutions juridiques approuvées par le Premier ministre, le ministère de la Santé, ainsi que le Comité populaire municipal et du Service municipal de la santé.

Au début, l'Hôpital d'oncologie a réalisé des opérations chirurgicales au niveau de la thyroïde, du cancer du sein dans les murs de l'Hôpital général Hông Duc. Puis, grâce à une coopération très stricte entre les deux parties, le nombre d’interventions chirurgicales a pu augmenter. Depuis août 2017, l'hôpital d'oncologie a commencé à mettre en œuvre des activités de chimiothérapie et de soins palliatifs pour ses patients cancéreux au sein de l'Hôpital général Hông Duc. Selon les statistiques, le nombre de patients inscrits pour bénéficier d'un traitement à l'Hôpital Hông Duc a augmenté. Plus précisément, en 2015, on recensait 124 cas d’intervention chirurgicale, 945 en 2016, 1.400 en 2017 pour finir à 1.500 en  2018.

Afin de consolider cette belle coopération, certains points ont été officialisés au niveau des réceptions et du coût des traitements pour les patients. Ainsi, l’hôpital d’oncologie est chargé de l’organisation relative aux personnels de santé pour les soins des patients à l’hôpital général Hông Duc. Et l’hôpital Hông Duc est prestataire des autres services aux patients tels que leur transport, les chambres et les médicaments. 

En évaluant l'efficacité de cette coopération, Nguyên Xuân Dung, directeur de l'Hôpital d'oncologie de Hô Chi Minh-Ville, a déclaré que grâce au PPP, son hôpital est moins surchargé et les recettes dans les activités de coordination chirurgical ont augmenté. En particulier, la capacité en lits au sein du partenariat augmente également. À ce jour, la capacité de cet hôpital a augmenté de plus de 80%, contre seulement 40% hors partenariat. Il est important que la plupart des patients soient satisfaits de ce service de santé, auprès de ce PPP.

Un autre type de PPP a été mis en oeuvre dans le 3e arrondissement. Il s’agit de l’implantation des cliniques DHA (Doctors- Healthcare-Assistance) auprès de la société par actions Viêt Anh Medical, dans les dispensaires de santé de cet arrondissement. Grâce à l’investissement de Viêt Anh, les dispensaires de santé se sont complètement modernisés, répondant aux normes des cliniques modernes et des fonctions et tâches médicales communes.

Après l’implantation des cliniques DHA dans les dispensaires médicaux des arrondissements  3 et 4, la société Viêt Anh Medical continuera d'ouvrir une clinique DHA au dispensaire du 7ème arrondissement.

Le laboratoire moderne de l'hôpital Gia An 115, à Hô Chi Minh-Ville.

À grande échelle

Se basant sur l’évaluation des premiers PPP gagnant-gagnant, Hô Chi Minh-Ville a commencé à mettre au point des projets de plus grande envergure, auprès de l'investissement privé. Au fil du temps, de nombreux contrats de PPP ont été signés.

On peut noter la création de l'hôpital Gia An 115. Il s’agit d’un projet de coopération de type PPP entre le groupe Hoa Lâm et l’Hôpital Nhân Dân 115. L’hôpital Gia An 115 est doté d’un capital d'investissement de 1.500 milliards de VND, possédant 367 lits et 60 départements dont la cardiologie, la neurologie - AVC, l'endocrinologie,  l’orthopédie, la kinésithérapie…Récemment, il a été adopté par l’Assurance sociale vietnamienne pour les paiements de frais de traitements médicaux. Cela signifie que les patients ayant une assurance de santé seront bien pris en charge par l'État.

Un autre projet en cours de construction met en relation l'Hôpital pédiatrique N°1, la Société d’investissement financier de Hô Chi Minh-Ville (HFIC), la Société par actions d’investissement de construction (ANDIENCO) et la compagnie générale des dispositifs médicaux du Vietnam (VINAMED). Ce large projet de type PPP permettra de construire un espace dédié aux examens et aux traitements, au sein de l’hôpital pédiatrique numéro  1. Il disposera de  50 salles d’examens, 150 lits  et 10 lits en réanimation active (USI), 5 lits en soins postopératoires. L’investissement total de ce projet s’élève à 721 milliards VND.

Au début du mois d'avril, l'Organisation financière internationale (IFC) et l'Université de médecine Pham Ngoc Thach ont également signé un contrat mobilisant des capitaux privés afin de construire un centre de formation des ressources humaines et un hôpital de jour sous forme de partenariat public-privé. Ce projet comprend un centre de formation des ressources humaines, une clinique générale et un hôpital de jour, qui a une capacité d’accueil d’environ 300.000 patients/jour. Les acteurs privés seront responsables des investissements dans les infrastructures et l’université sera chargée des activités professionnelles, de la formation.

Tang Chi Thuong, vice-directeur du Service de la santé de la ville, a indiqué que la participation des compagnies et d'organisations privées au sein du secteur de la santé contribuera à changer la figure de secteur de santé, à diversifier les types de services afin d’augmenter les choix pour les maladies. Il est clair que les services de santé sous forme de PPP sont appréciés de plus en plus par la population.

Texte et photo : Quang Châu/CVN
 

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découverte d’un village de broderie centenaire à Nam Dinh

Le tourisme sur l'île de Phu Quy connaît un bel essor Le district de Phu Quy, dans la province de Binh Thuân au Centre, dispose d'un fort potentiel dans le développement de l'économie maritime, notamment le tourisme, grâce à ses conditions naturelles favorables et à ses paysages magnifiques.