07/12/2019 00:11
Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, en collaboration avec la Banque mondiale (BM), a organisé le 6 décembre à Hanoï, un séminaire international visant à partager des expériences internationales en matière de surveillance et d’évaluation.
>>Le gouvernement incite les investisseurs dans l’agriculture
>>Quand les décharges deviennent des jardins de légumes bio

Un projet d'agriculture bio dans la province de Nam Dinh (Nord).
Photo : Nguyên Lành/VNA/CVN


Récemment, le ministère vietnamien a édifié un système de surveillance et d’évaluation du processus de restructuration du secteur agricole avec l’aide du gouvernement japonais et la Banque mondiale au Vietnam.

Ce système s’avère efficace, sur la base des données recueillies auprès des organes du ressort central et local, a indiqué le vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural Lê Quôc Doanh.

Lim Kheng Joo, co-président de l’initiative ARFEPS visant à édifier un cadre de règles et des normes d’évaluation pour l’ASEAN, a souligné la nécessité d’institutionnaliser l’évaluation des programmes et projets menés par les pays membres et le bloc régional.

Ingrid Mollard, experte de la Banque mondiale, a suggéré de rédiger un guide sur les travaux de surveillance et d’évaluation au service des unités chargées de la gestion des programmes et projets au niveau national, régional et local.
Elle a également proposé de se concentrer sur la formation du personnel, d’assurer l'utilité des données collectées et d’examiner les données régulièrement.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous touristiques à Hôi An : les cafés-restaurants

Faites le plein d’oxygène au réservoir de Hoà Binh Le Têt arrive dans quelques jours. Si vous cherchez le lieu idéal pour le fêter, pensez à la région autour du lac de retenue de Hoà Binh. Vous ne serez pas déçus !