19/06/2019 22:50
La province de Quang Ngai (Centre), en collaboration avec le Comité national de l’UNESCO du Vietnam, a organisé le 18 juin un séminaire pour publier les résultats des recherches sur les valeurs de la culture Sa Huynh et du géoparc Ly Son - Sa Huynh.
>>L'île Ly Son veut devenir une zone touristique nationale
>>Géoparc de Ly Son, un dossier en gestation pour l’UNESCO

L'île de Ly Son. Photo: VNA/CVN

Quang Ngai a réalisé des études, enquêtes et recherches nécessaires sur le géoparc d'une superficie d'environ 2.000 km² de terre ferme, représentant 39% de la superficie totale de la province, et 2.600 km² de surface maritime, y compris 130 km de la côte, a déclaré Lê Viêt Chu, secrétaire du comité provincial du Parti communiste du Vietnam.

La province est en train d’élaborer quatre circuits touristiques dans le géoparc Ly Son - Sa Huynh et préparer le dossier pour que Ly Son - Sa Huynh soit inscrit au plus tôt possible au réseau mondial des géoparcs de l'UNESCO, a-t-il ajouté.

Le président du Comité national de l’UNESCO du Vietnam, Lê Hoài Trung, a indiqué que les recherches sur l'établissement du géoparc Ly Son - Sa Huynh depuis 2015 témoignaient de l'engagement des autorités locales à lier le développement économique durable avec la protection de l'environnement et de la biodiversité.

Après le séminaire, les participants ont visité certaines destinations dans le géoparc Ly Son - Sa Huynh.

Le Vietnam a actuellement deux géoparcs mondiaux, à savoir le géoparc du plateau karstique de Dông Van dans la province septentrionale de Hà Giang, et le géoparc Non Nuoc Cao Bang dans la province septentrionale de Cao Bang.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

L'ancienne citadelle de Quang Tri, un site du tourisme de mémoire Située sur les rives de la rivière Thach Han, la citadelle de Quang Tri est connue pour avoir été le théâtre de bombardements acharnés pendant la guerre américaine au Vietnam. Elle attire de plus en plus de visiteurs dont les anciens combattants et leurs proches.