20/03/2019 23:58
L’Agence allemande de coopération technique (GIZ) et le ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales ont organisé le 20 mars à Hanoï un forum d’évaluation des impacts sociaux pour les habitants et les groupes désavantageux. C'est une activité pour réaliser le projet des objectifs sociaux dans la croissance verte et durable au Vietnam.
>>Dévouement pour des personnes défavorisées
>>Des pistes pour fournir des services financiers durables aux pauvres

Construction des maisons pour les foyers pauvres dans la province montagneuse de Lai Châu (Nord). Photo: Công Tuyên/VNA/CVN

Des participants ont estimé que parmi les efforts de promotion de la croissance verte et du développement durable, le Parti et le gouvernement vietnamiens ont promulgué des stratégies, des politiques et des plans de rénovation du modèle de croissance. Pourtant, le taux des foyers pauvres à certains lieux, en particulier dans la région montagneuse et celui des personnes nécessitant une assistance sociale restent encore élevés. Celui-ci occupe 28% de la population, essentiellement des personnes âgées, des enfants défavorisés, des handicapés ou des foyers démunis…

Jasper Abramoski, directeur national de la GIZ a affirmé que des impacts sociaux aident les organes compétents à choisir des meilleures solutions pour régler des questions posées dans la gestion, la prévision des mauvais impacts sociaux. GIZ continue à soutenir le Vietnam dans le projet de croissance verte durable, a-t-il déclaré.

Lors de ce forum, les délégués ont partagé des expériences nationales et étrangères dans l’évaluation des impacts sociaux au Vietnam ces derniers temps pour  donner des propositions de l’élaboration d'un plan d’action concret dans les temps à venir.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Miêu Nôi, un haut lieu du tourisme spirituel Construit il y a près de 300 ans, Miêu Nôi constitue un héritage religieux et historique de Hô Chi Minh-Ville. Il s’agit d’un temple émergent situé au milieu de la rivière Vàm Thuât.