30/10/2018 10:12
Les séances d’interpellation dans le cadre de la 6e session de l’Assemblée nationale (XIVe législature) vont commencer ce mardi 30 octobre et durer trois jours. Elles seront retransmises en direct à la télévision et à la radio.
>>L’Assemblée nationale discute de questions budgétaires
>>AN: les députés étudient le développement socio-économique

La séance de travail de l'Assemblée nationale le 30 octobre à Hanoï.
Photo: Phuong Hoa/VNA/CVN

Selon l'agenda du mardi 30 octobre, les députés devoivent écouter des rapports concernant l’application des résolutions de l’Assemblée nationale sur la supervision thématique et les interpellations depuis le début de la XIVe législature jusqu’à la fin de la 4e session, ainsi que la supervision du traitement des recommandations adressées par des électeurs à la 5e session de l’Assemblée nationale.

Les députés vont ensuite interroger des membres du gouvernement, le président de la Cour populaire suprême et le président du Parquet populaire suprême sur l’application des résolutions de l’Assemblée nationale concernant la supervision thématique et les interpellations depuis le début de la XIVe législature à la fin de la 4e session.

Dans son discours d’ouverture des interpellations, la présidente de l’Assemblée nationale, Nguyên Thi Kim Ngân, a informé qu’un rapport synthétique du gouvernement et une vingtaine d'autres de ministères, organes, de la Cour populaire suprême, du Parquet populaire suprême, du Conseil des affaires ethniques et de Commissions de l’Assemblée nationale avaient été envoyés à l’Assemblée nationale. Selon elle, ces rapports ont montré des réalisations mais aussi des inefficacités. Nguyên Thi Kim Ngân a ainsi insisté sur la nécessité d’évaluer la situation pour identifier les difficultés et avancer des solutions. Cela illustre la responsabilité de l’Assemblée nationale en termes de supervision et sa volonté d’accompagner le gouvernement dans la réalisation des résolutions de l’Assemblée nationale, a-t-elle affirmé.

Nguyên Thi Kim Ngân a demandé aux députés de poser des questions claires; et aux personnes interrogées de donner des réponses précises tout en clarifiant les orientations à suivre dans les temps à venir. Chaque député a une minute pour poser sa question et la personne interrogée a trois minutes pour y répondre.

À la fin de la séance d'interpellations du 30 octobre, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc donnera des explications sur certains problèmes relevant de la responsabilité du gouvernement et répondra directement à des questions de députés.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Du fil de cuivre à l’œuvre d’art

Un portail d’information sur le tourisme intelligent de Phu Yên et Hà Nam La province centrale de Phu Yên a officiellement mis en service son portail d’information sur le tourisme qui est également accessible sur les smartphones utilisant IOS et Android.