10/03/2020 11:52
L'Italien Giacomo Nizzolo (NTT) a enlevé la deuxième étape de Paris-Nice, lundi 9 mars, à Châlette-sur-Loing (centre), où le public a été écarté de la ligne d'arrivée pour respecter les consignes liées au coronavirus.
>>Paris-Nice : les cartes sont rebattues dans un peloton aminci
>>Paris-Nice: Bernal, le futur "grand", s'impose à son aîné Quintana

L'Italien Giacomo Nizzolo (NTT) vainqueur de la 2e étape de Paris-Nice, entre Chevreuse et Châlette-sur-Loing, le 9 mars.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'Allemand Maximilian Schachmann (Bora) a gardé le maillot de leader après cette étape de plaine de 166,5 kilomètres qui a coûté cher au Colombien Nairo Quintana, le favori de l'épreuve, et au Français Julian Alaphilippe.

Quintana a été pris dans une chute à 25 kilomètres de l'arrivée alors que le peloton roulait déjà à vive allure. À l'arrivée, son retard s'est élevé à près d'une minute et demie tout comme pour Alaphilippe, retardé par une crevaison survenue à l'entrée des 30 derniers kilomètres.

Dans le final, le Slovaque Peter Sagan a provoqué une nouvelle cassure qui a distancé notamment Thibaut Pinot, lequel a perdu moins de 20 secondes.

En revanche, le Colombien Sergio Higuita et l'Italien Vincenzo Nibali, qui ont terminé dans le groupe de tête réduit à une douzaine de