16/05/2015 17:38
Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a rencontré son homologue chinois Li Keqiang vendredi 15 mai à Pékin, dans l'enclave gouvernementale de Zhongnanhai, non loin de la Cité interdite.
La France et la Chine sont désireuses de développer leurs coopérations pour conquérir ensemble des marchés en Afrique ou en Asie, a indiqué vendredi 15 mai Laurent Fabius, confirmant la visite prochaine du Premier ministre chinois Li Keqiang en France. "Il est acquis que (M. Li) se rendra à Paris et à Toulouse, à la fin du mois de juin, début juillet", a confié le ministre français des Affaires étrangères, en marge de sa dixième visite en Chine. Laurent Fabius a rencontré Li Keqiang vendredi à Pékin, dans l'enclave gouvernementale de Zhongnanhai, non loin de la Cité interdite, pour aborder les thèmes du futur voyage du dirigeant chinois.

Laurent Fabius (gauche) annonce que la France et la Chine vont développer leurs coopérations pour trouver des débouchés en Afrique et en Asie.
Photo : AFP/VNA/CVN

Au programme de celui-ci figurera notamment "l'élaboration d'actions en commun sur des marchés tiers, qu'il s'agisse de marchés asiatiques ou africains", a expliqué Laurent Fabius. La Chine, confrontée à de graves surcapacités industrielles et au ralentissement de sa demande intérieure, pousse vivement ses entreprises à élargir leurs débouchés. Elle pourrait profiter de l'expertise des groupes français sur des marchés où ceux-ci sont implantés de longue date. Par ailleurs, les deux pays entendent renforcer leurs coopérations bilatérales dans "l'agroalimentaire, la santé, les services, la finance", a noté le ministre.

26 milliards d'euros de déficit commercial

Certes, les investissements français en Chine prospèrent, ils ont bondi de 29,8% sur un an sur les quatre premiers mois de 2015, a précisé Pékin vendredi, et les investissements chinois dans l'Hexagone s'intensifient, comme en témoigne le rachat emblématique du Club Med par le fonds Fosun. "Le volume des échanges s'est aussi développé", a poursuivi Laurent Fabius. Pour autant, la France connaît toujours un déficit commercial colossal de l'ordre de 26 milliards d'euros par an, "qu'il faut évidemment réduire petit à petit", a-t-il plaidé.

Lors d'un entretien vendredi 15 mai avec Gao Hucheng, ministre chinois du Commerce, Laurent Fabius a par ailleurs rappelé "les attentes françaises en matière de coopération aéronautique", selon une source officielle. Et ce, alors que l'avionneur européen Airbus, justement basé à Toulouse et qui possède en Chine une usine d'assemblage de moyens-courriers A320, discute avec ses partenaires chinois d'un élargissement de leur coopération industrielle au long-courrier A330. "De nouvelles perspectives de partenariats dans l'énergie et l'automobile ont également été évoquées" entre Laurent Fabius et Gao en préparation de la visite de Li en France, a-t-on appris de source diplomatique.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Son Doong, Un groupe de touristes russes vient de visiter l'une des plus belles merveilles naturelles du monde – la grotte Son Doong au Vietnam. Et il ne cesse de louer la beauté exotique et majestueuse de cette grotte, cité par Russia Today.