11/05/2020 16:40
La France et les Pays-Bas ont uni leurs forces pour exhorter l'Union européenne à se montrer plus intraitable en matière de standards environnementaux et sociaux lorsqu'elle négocie des traités commerciaux avec d'autres pays, selon des documents fuités repris par des agences de presse.
>>Le commerce transfrontalier en baisse de 7,6% au premier trimestre
>>L'UE aura besoin de 500 milliards d'euros supplémentaires pour se remettre

L'initiative commune intervient au moment où l'UE s'efforce de conclure un nouveau traité commercial avec la Grande-Bretagne, qui a formellement quitté l'UE le 31 janvier.

L'implication des Pays-Bas, traditionnellement des champions du libre-échange, aux côtés de la France souligne une évolution de la réflexion européenne - surtout provoquée par l'épidémie du nouveau coronavirus - avec un plus grand accent mis sur la protection de l'industrie de la région et les emplois, selon un diplomate français.

L'attitude protectionniste des États-Unis sous l'administration Trump et la volonté de plus en plus marquée de la Chine de s'affirmer sur la scène mondiale ont également contribué à infléchir les positions européennes en matière de libre-échange.

L'UE devrait, quand c'est "pertinent", conditionner la baisse des tarifs douaniers à la mise en vigueur de mesures en faveur d'un développement durable et prévoir des sanctions si ces mesures ne sont pas respectées, indique le document franco-néerlandais envoyé aux 25 autres membres de l'UE.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Quang Tri souhaite relancer le tourisme après la distanciation sociale Le tourisme maritime et insulaire de la province de Quang Tri commence doucement à se remettre sur pied à la suite de la longue période de distanciation sociale causée par la pandémie de COVID-19. Plusieurs sites touristiques rouvrent leurs portes afin d’accueillir les visiteurs.