15/10/2018 17:49
Un atelier de consultation sur un rapport national à être présenté à Genève sur la mise en œuvre de la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, adoptée par l'Assemblée générale des Nations Unies en 1984, s’est ouvert lundi 15 octobre à Hanoï.
>>Le Vietnam participe aux Pays-Bas à une formation sur la Convention contre la torture
>>Deux conventions de l’ONU entérinées par les députés

Vue de l’atelier de consultation sur un rapport national à être présenté à Genève sur la mise en œuvre de la Convention contre la torture, le 15 octobre à Hanoi.
Photo: VGP/CVN

Le 28 novembre 2014, lors de sa 8e session, l’Assemblée nationale du Vietnam de la XIIIe législature a adopté la résolution N°83/2014/QH13 sur la ratification de la Convention. Le 7 mars 2015, la Convention est officiellement entrée en vigueur pour le Vietnam.

La ratification de la Convention est un événement juridique particulièrement important pour la protection des droits de l’homme et la mise en œuvre de la politique humanitaire du Parti et de l’État vietnamiens, contribuant à la mise en œuvre de la Constitution de la République socialiste du Vietnam de en 2013.

Dès que le Vietnam est devenu membre de la Convention, le 17 mars 2015, le Premier ministre a publié la décision N°364/QD-TTg approuvant le plan de mise en œuvre de la convention, une des neuf conventions principales des Nations unies sur les droits de l’homme.

Cet atelier de deux jours a été organisé par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Vietnam en collaboration avec le ministère de la Sécurité publique.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.