22/04/2020 16:19
Les pêcheurs ont annoncé mardi 21 avril qu’ils ne laisseraient "aucun navire venir faire ces campagnes en baie de Saint-Brieuc" où des études techniques doivent être menées en vue d'y implanter un parc éolien, selon un communiqué de presse.
>>Environ 14.000 foyers en France privés d'électricité à cause de la tempête Dennis
>>Un homard d'un bleu très rare pêché dans la baie de Saint-Brieuc
>>La France lance un appel d'offres pour 600 éoliennes en mer

Des pêcheurs de Saint-Brieux refusent le projet de parc éolien dans leur baie.
Photo : AFP/VNA/CVN
 
"Les professionnels de la pêche informent (le porteur du projet) Ailes Marines et RTE (Réseau de Transport d'électricité, ndlr) qu’ils ne laisseront aucun navire venir faire ces campagnes en baie de Saint-Brieuc tant que des éléments scientifiques sur les effets de ces études techniques ne sont pas portés à notre connaissance", souligne le comité des pêches des Côtés d'Armor dans un communiqué de presse.

Les pêcheurs s'opposent aux études techniques sur les zones de pêche en l'absence "d’éléments scientifiques (...) sur les effets du bruit liés à des opérations de forages et d’ensouillages sur les espèces d’intérêt halieutique".

Lors des échanges avec les pêcheurs, "Ailes Marines et RTE n’ont pas apporté ces réponses, ni même abordé ce volet", souligne le comité des pêches, qui affirme même que les deux sociétés "ont l’intention de débuter ces études au cours du mois de mai prochain, sans même avoir pris en compte les demandes des professionnels de la pêche".

"Ailes Marines et RTE pensent pouvoir passer en force !!", dénoncent les marins pêcheurs, qui évoquent un contexte déjà "très compliqué" en raison des "nombreux épisodes de tempêtes de l’hiver" et de "la crise liée à l’épidémie de coronavirus".

Le projet de parc prévoit 62 éoliennes de 216 m à environ 16 km des côtes les plus proches de la baie de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor). D'une puissance de 496 MW, le parc permettrait d'alimenter 835.000 foyers en électricité. Le consortium Ailes Marines est détenu à 70% par l'espagnol Iberdrola.

AFP/VNA/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Les destinations touristiques au Vietnam les plus recherchées sur Google Les zones les plus recherchées sont Vung Tàu, Phu Quôc, Quy Nhon, baie de Ha Long, Phong Nha - Ke Bang, parc national de Ba Vi, grotte de Son Doong...