30/09/2020 17:53
Asuncion était envahie mardi 29 septembre par des fumées dégagées par des incendies dans les environs de la capitale paraguayenne, attisés par des températures élevées et des vents violents.
>>Gardel et Mussolini : l'Uruguay fête les 90 ans du tout premier Mondial
>>Au Paraguay, la crue du fleuve fait fuir les plus pauvres
>>Le MERCOSUR suspend le Paraguay et va intégrer le Venezuela

Incendie près de l'aéroport de Luque, au Paraguay, le 29 septembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les pompiers sont parvenus à maîtriser des incendies qui ont ravagé 50 hectares de prairies, près de l'aéroport international d'Asuncion. L'autoroute qui conduit à l'aéroport depuis la capitale a été fermée quelques heures. Un incendie a également été maîtrisé dans le centre de traitement des déchets de la capitale.

Ces feux ont été favorisés par des vents forts et par la sécheresse qui sévit depuis de longs mois dans le pays sud-américain. Le Paraguay a connu des températures d'environ 40 degrés et des vents de jusqu'à 70 km/h au cours des derniers jours.

Depuis juillet, dans le bas Chaco (Nord-Ouest), quelque 40.000 hectares de végétation ont été dévastés par les incendies, selon l'Association rurale, une association nationale d'agriculteurs et éleveurs. Le manque de pluie des derniers mois a réduit au minimum le niveau du fleuve Paraguay, qui traverse le territoire sur environ 1.000 km, ce qui rend la navigation difficile pour les barges qui transportent des tonnes de marchandises vers les ports du Rio de la Plata.

Le Pantanal, plus vaste zone humide de la planète, à cheval sur le Brésil, la Bolivie et le Paraguay, et en proie aux flammes depuis des semaines du côté brésilien, a également été touché du côté paraguayen, a indiqué Pepe Cartes, directeur exécutif de l'ONG Guira Paraguay, qui surveille les incendies par satellite. "Au Paraguay, il y a encore des incendies sporadiques, mais pas aussi répandus" qu'au Brésil, a-t-il expliqué. L'année dernière, à la même époque, des incendies avaient dévasté 60.000 hectares de végétation dans le Pantanal bolivien et paraguayen.

AFP/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
«Bún Ốc Bà ngoại» transmet les valeurs de la cuisine vietnamienne

La fête Katé des Cham Les Cham, une communauté ethnique vivant essentiellement dans les provinces de Ninh Thuân et Binh Thuân, au Centre, ont organisé du 15 au 17 octobre la Katé, leur plus grande fête de l’année, qui donne lieu à des retrouvailles et à des commémorations diverses.