13/06/2020 17:06
Les bienfaits de l'allaitement l'emportent sur le risque de transmission de la maladie de COVID-19 de la mère à l'enfant, a estimé vendredi 12 juin l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
>>Seulement 22% des enfants vietnamiens allaités à l'âge de 2 ans
>>Allaiter pendant six mois réduit le risque de diabète chez la mère
>>Semaine mondiale de l’allaitement maternel 2017

Les bienfaits de l'allaitement l'emportent sur le risque de transmission de la maladie de COVID-19 de la mère à l'enfant.
Photo : AFP/VNA/CVN

"L'OMS a minutieusement étudié les risques pour les femmes de transmettre la maladie COVID-19 à leurs bébés durant l'allaitement. Nous savons que les enfants sont relativement peu à risque face à la maladie, mais sont très exposés aux autres maladies et affections que l'allaitement prévient", a déclaré le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

"Sur la foi des preuves disponibles, le conseil de l'OMS est que les bénéfices de l'allaitement excèdent tout risque potentiel de transmission", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse virtuelle.

De ce fait "les mères dont la contamination à la maladie COVID-19 est suspectée ou confirmée doivent être encouragées à commencer ou à continuer d'allaiter et ne doivent pas être séparées de leurs nourrissons, sauf si la mère est trop souffrante", a souligné le chef de l'agence sanitaire de l'ONU.

Selon Anshu Banerjee, directeur du Département santé de la mère, du nouveau-né, de l'enfant et de l'adolescent, et vieillissement à l'OMS, le virus à l'origine de la maladie COVID-19 n'a pas été détecté dans le lait maternel à ce jour.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Thanh Hoa, une destination post-COVID sûre Après la distanciation sociale en raison de la pandémie de COVID-19, la province de Thanh Hoa a rouvert ses sites touristiques.