11/07/2021 11:52
L’hôtel Dông Khanh et la zone de villégiature de Cân Gio à Hô Chi Minh-Ville ont décidé de soutenir les équipes médicales en première ligne de la lutte contre la pandémie de COVID-19.
>>Médecine pédiatrique : Saigontourist au cœur d’une conférence régionale
>>Foire caritative 2019 au Rex Saigon

Des équipes de soignants font leur enregistrement à l’hôtel Dông Khanh, à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : Saigontourist/CVN

Les deux unités membres de Saigontourist ont accordé aux équipes médicales, dont médecins, infirmiers et aides-soignants, des services d’hôtellerie-restauration gratuits. L’hôtel Dông Khanh a débuté cette campagne le 27 juin et la zone de villégiature de Cân Gio, le 29 juin.

Les équipes de soignants travaillant aux hôpitaux Pham Ngoc Thach et Cân Gio ont pu recevoir des services d’hôtellerie-restauration gratuits au sein des deux hôtels. Cette action montre la solidarité dont fait preuve le milieu des affaires en général et le voyagiste Saigontourist en particulier pour venir en aide aux personnes en première ligne dans la lutte contre le virus.

De grandes contributions

"À travers cette activité, Saigontourist souhaite encourager les équipes de soignants qui doivent recevoir et traiter fréquemment des patients de COVID-19", a déclaré Pham Huy Binh, président du Conseil des membres de Saigontourist, lors d’un communiqué de presse rendu public le 29 juin.

Plus précisément, l’hôtel classé trois étoiles Dông Khanh a mis à disposition 70 chambres pour accueillir quelques 120 cadres et employés de santé de l’hôpital Pham Ngoc Thach pendant leurs journées de travail. La zone de villégiature de Cân Gio, classé trois étoiles et située dans le bourg de Cân Thanh, district de Cân Gio, a mis à disposition 35 chambres pour accueillir quelque 80 médecins, infirmiers et des accompagnants de l’hôpital Cân Gio. Tous les services de restauration furent également pris en charge par l’hôtel pour  les équipes.

Ces deux établissements sont composés de personnel formé par les professionnels en matière de sécurité, de prévention et de lutte contre la pandémie pendant la période de service. "Nous avons été témoins du travail inlassable des médecins, infirmiers et soignants ; ils rentraient tous très fatigués à l’hôtel après avoir fini leur mission. Nous partageons leur pénibilité et ces images nous touchent au fond du cœur", a souligné Pham Hiêu Thành, directeur de l’hôtel Dông Khanh.

Pour le moment, l’évolution du COVID-19 reste compliquée dans l’ensemble du pays, particulièrement à Hô Chi Minh-Ville. Pour contribuer à faire reculer la pandémie aux côtés de la ville, Saigontourist et ses unités membres se sont lancés dans des activités de prévention et de lutte. En dehors des deux établissements hôteliers précités, les hôtels Dê Nhât, Thiên Hông et Bat Dat, entre autres, se sont convertis en centres de confinement.
 
Truong Giang/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.