22/09/2018 22:38
Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a appelé vendredi 21 septembre le Quartet diplomatique à jouer pleinement son rôle de médiateur entre l'occupant Israélien et Palestiniens et à ne pas laisser cette fonction aux seuls États-Unis qui ont durci leurs positions à l'encontre des Palestiniens.

>>Le président Abbas attendu à Paris pour relancer les pourparlers de paix au Proche-Orient
>>Au moins 95 Palestiniens blessés dans des heurts avec l'armée israélienne dans le Nord de Gaza

Des manifestants palestiniens se réunissent pour une manifestation le long de la frontière entre Israël et la bande de Gaza, le 21 septembre. 
Photo: AFP/VNA/CVN

"Le mediateur doit être le Quartet, avec d'autres pays (...), peut-être des pays arabes, mais pas les États-Unis comme seul mediateurs", a-t-il déclaré à la presse à l'issue d'une rencontre avec le président français Emmanuel Macron au palais de l'Élysée.

Le Quartet diplomatique pour le Moyen-Orient a pour objet de faire le médiateur dans le conflit israélo-palestinien. Il est composé des États-Unis, de la Russie, de l'Union européenne et des Nations unies.

M. Abbas a fait ces commentaires à Paris à quelques jours de la tenue de l'Assemblée générale des Nations unies à New York, et alors que les États-Unis, sous l'impulsion de l'administration de Donald Trump, ont très nettement durci leurs positions vis-à-vis des Palestiniens (et n'ont toujours pas dévoilé un mystérieux plan de paix pour la région, dont la présentation est reportée depuis des mois).

Mahmoud Abbas a gelé toutes les relations avec l'administration Trump depuis la reconnaissance, en décembre 2017, d'El Qods comme capitale d'Israël par Washington.

Les États-Unis ont, de leur côté, adopté plusieurs mesures: fermeture de la représentation palestinienne à Washington, annulation de plus de 200 millions de dollars d'aide bilatérale, arrêt du financement de l'Agence onusienne prodiguant ses services à des millions de réfugiés palestiniens (Unrwa), suppression de 25 millions de dollars d'aide aux hôpitaux palestiniens d'El Qods-Est.

M. Abbas a déclaré qu'il "est clair qu'il est très important de soutenir l'Unrwa et compenser l'absence de financements américains", estimant que l'"Europe travaille de manière extrêmement sérieuse" sur ce point.

APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Quang Ninh accueille le 15 millionième touriste étranger du Vietnam Le Vietnam devrait accueillir son 15 millionième visiteur étranger en 2018 à la ville de Ha Long, dans la province côtière de Quang Ninh (Nord), fin novembre ou début décembre.