19/06/2019 22:34
La valeur totale des paiements électroniques interbancaires en 2018 a dépassé 73 billiards de dôngs, en hausse de 25% sur un an. En moyenne, plus d'un demi-million de transactions ont été réalisées avec succès pour une valeur de 289 billions de dôngs (soit 13 milliards de dollars).
>>Vers une société sans liquidités
>>Paiement mobile: les entreprises de télécommunications sont prêtes
>>Le Vietnam dépasse Singapour et la Malaisie dans la course "sans cash"

Le Vietnam figure parmi les marchés de paiement mobile connaissant la plus forte croissance au monde. Photo: CTV/CVN

En moyenne, plus d'un demi-million de transactions ont été réalisées avec succès pour une valeur de 13 milliards de dollars.

C’était ce qu’a informé Pham Tiên Dung, directeur du Département des paiements de la Banque d'État du Vietnam, lors du colloque "Société sans cash: politiques et pratiques au Vietnam" récemment organisé.

Selon une étude réalisée par le cabinet d’audit de PwC, le Vietnam figure parmi les marchés de paiement mobile connaissant la plus forte croissance au monde. En 2018, la valeur des paiements mobiles a augmenté d’environ 170% par rapport à l’année précédente.

"Le taux de paiements électroniques et mobiles est en augmentation constante, mais en réalité, les espèces sont toujours principalement utilisées dans les petites transactions. Le gouvernement tient à promouvoir les paiements sans numéraire, car ces derniers réduiront les activités économiques clandestines, élargissant la possibilité d'accéder aux services financiers bancaires auprès des habitants. Les consommateurs bénéficieront donc d'une économie de temps, de coût et d'une sécurité renforcée. Les vendeurs ou fournisseurs minimiseront également les risques de stockage, d’expédition et de traitement des espèces", a analysé Dung.

Au cours de la première phase du projet de développement des paiements sans numéraire au Vietnam pour la période 2016-2020, les banques nationales ont déployé de nombreux services sur des bases technologiques telles que l'authentification biométrique, l'application de code QR, paiement par contact et par puce sans contact,...

À part les banques, de nombreuses unités administratives publiques telles que douanes et hôpitaux ont également pour objectif de développer le paiement électronique. Les données la Banque d’État fin 2018 indiquaient que 50 banques coopéraient pour collecter les droits de douane et que 99% des entreprises étaient assujetties à la taxe électronique.

En plus du facteur habituel, les banques ont reconnu que le processus de mobilisation des personnes pour passer à un paiement sans espèces reste difficile en raison des facteurs de risque pour la sécurité et la connexion pas étroite entre fournisseurs de services publics et  banques.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès

Les entreprises œuvrent pour le développement durable du tourisme Selon l’Administration nationale du tourisme du Vietnam, au cours de ces deux dernières décennies, un développement impressionnant du secteur touristique national a été constaté.