03/02/2018 17:21
Les médecins de Hô Chi Minh-Ville ont mis en œuvre avec succès la technique permettant de remplacer les valves aortiques malades par des tissus autologues. 
>>L’Hôpital FV sauve un patient atteint d’un anévrisme de l'aorte thoracique
>>Les nouvelles tendances dans le traitement des maladies cardiovasculaires
>>Greffes de cornée gratuites à l’hôpital franco-vietnamien de Hô Chi Minh-Ville

Une malade est traitée par la technique Ozaki.

Le 1er février, le Professeur agrégé Nguyên Hoàng Dinh, directeur adjoint du Centre de cardiologie, relevant de l’Hôpital universitaire de médecine et de pharmacie de Hô Chi Minh-Ville (HUMP), a déclaré que son unité avait mis en œuvre avec succès la technique permettant de remplacer les valves aortiques malades par des tissus autologues (aussi appelée méthode Ozaki et/ou greffe autologue), une des méthodes les plus efficaces aujourd’hui pour le traitement des malformations de la valve aortique.

VTM, 30 ans, de la province de Tây Ninh, souffrait d’une insuffisance valvulaire aortique. Les anciennes techniques médicales (valves artificielle et valves biologique) provoquant bons nombres d’inconvénients, surtout lors de la grossesse et de l’accouchement, elle s’est tournée vers la technique médicale Ozaki. Cette nouvelle méthode lui a permis de conserver la possibilité de pouvoir être enceinte. Deux mois après sa chirurgie, sa santé s’est stabilisée et elle pourra, si elle le souhaite, attendre un heureux évènement en 2018.

Elle fait partie des 10 premières patientes à avoir eu recours à la mesure chirurgicale Ozaki à l’HUMP.

Nguyên Hoàng Dinh a indiqué que la greffe autologue augmente l’adaptation des tissus remplacés dans le corps. Elle remédie aux désavantages des deux types de valve artificielle et biologique, notamment la prise régulière d’anticoagulants et les risques d’infection. Et elle évite aussi les examens trop fréquents à l’hôpital.

Les chirurgiens de l’HUMP traitent un cas de maladie cardiaque par la technique Ozaki.

Une technique médicale venue du Japon

La technique d’usage du péricarde pour recréer les valves aortiques a été mise au point par le Professeur japonais Ozaki en 2007. Après 10 ans, le taux de patients traités par la technique Ozaki a atteint les 98%, contre 85% chez les malades pourvus de valves artificielles.

Cette méthode a été appliquée dans plus de 50 pays. Elle est particulièrement adaptée aux femmes souhaitant avoir une grossesse, aux enfants, aux patients ne désirant pas dépendre des anticoagulants après la chirurgie. M. Hoàng Dinh a ajouté qu’un patient choisissant cette mesure peut économiser entre 20 et 60 millions de dôngs de frais chirurgicaux.

Au Vietnam, en plus de l’Hôpital E (Hanoï), l’HUMP est le premier hôpital du Sud à effectuer cette technique. En particulier, il est pionnier dans l’application de la technique Ozaki avec des robots endoscopiques. Cela aide les patients à réduire les douleurs, le séjour hospitalier et les risques d’infection. À l’avenir, les médecins de l’HUMP étudieront de nouvelles applications basées sur la technique Ozaki, surtout pour soigner les nourrissons.
 
Texte et Photos : Quang Châu/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un mois destiné aux artistes français au Vietnam

Vers un tourisme intelligent pour les villes d’Asie-Pacifique Le 8e Forum des organisations de promotion du tourisme pour l’Asie-Pacifique (TPO) 2018, sur le thème "Le tourisme intelligent", s’est ouvert le 21 juin dans la mégapole du Sud, en présence de 130 représentants venus de 27 villes de ses pays membres.