06/11/2019 23:36
La Mer Orientaleétait le sujet majeur du colloque international "Coopération pour la paix et le développement dans la région", organisée mercredi 6 novembre à Hanoï. Cette 11e édition, parrainée par l’Académie de la diplomatie, le Fonds de recherches sur la Mer Orientaleet l’Association des juristes vietnamiens, a réuni 250 chercheurs et diplomates.
>>Mer Orientale : plusieurs pays soutiennent la position du Vietnam, selon un expert russe
>>Les États-Unis condamnent l’intimidation chinoise en Mer Orientale
>>Des responsables américains critiquent les actes illégaux de Chine en Mer Orientale

Un colloque international sur la Mer Orientale se tient le 6 novembre à Hanoï.
Photo : Van Diêp/VNA/CVN

S’adressant à la cérémonie inaugurale, le directeur de l’Académie de la diplomatie, Nguyên Vu Tùng, a déclaré que depuis sa création il y a dix ans, la conférence est devenue un événement important sur la Mer Orientale, où des experts de par le monde intéressés par la sécurité maritime et la Mer Orientale, en particulier, partagent leurs informations et leurs idées. Après dix éditions, la conférence a reçu plus de 350 rapports d'experts et d'érudits renommés et a accueilli plus de 2.000 délégués, a-t-il déclaré.

Le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères, Lê Hoài Trung, pour sa part, a déclaré que la Mer Orientale avait les routes de navigation les plus importantes et les plus fréquentées au monde. En tant que pont reliant l’Océan Indien et l’Océan Pacifique ainsi que les continents asiatique et océanien. Plus de 50% du commerce maritime mondial, d’une valeur de 5.000 milliards de dollars par an, a été acheminé par la mer Orientale, d'où la sécurité et la sûreté de la navigation maritime en Mer Orientale sont d'une grande importance pour le commerce mondial et la prospérité, a-t-il déclaré.

La Mer Orientale joue également un rôle important dans les initiatives stratégiques de puissances mondiales telles que les États-Unis, la Chine, le Japon, l'Australie, l'Inde et l'ASEAN, a déclaré Lê Hoài Trung, ajoutant que tous les développements importants en Mer Orientale avaient attiré l'attention des nations aussi toute la communauté internationale.

Respect des conventions internationales

Le vice-ministre Lê Hoài Trung a souligné l’importance de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS), qu’il qualifiait de "Charte des océans" avec la participation de 168 membres. L’UNCLOS 1982 a créé un cadre juridique pour la préservation et l'utilisation durable des océans et des ressources marines, comme le reconnaît le Programme de développement durable à l'horizon 2030 adopté par les États membres de l'ONU en 2015, a-t-il déclaré.

Sur la base de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982, de nombreuses activités de coopération concrètes aux niveaux régional et mondial ont été menées pour faire face à des défis communs tels que le changement climatique, l'élévation du niveau de la mer, la diminution des ressources aquatiques et des déchets plastiques, ainsi que d'autres défis tels que la sécurité de navigation maritime et aérienne, la piraterie et la criminalité armée, selon le vice-ministre.

La Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 est également une base fondamentale pour le règlement des revendications relatives aux zones maritimes qui se chevauchent et la démarcation des mers entre pays, a-t-il souligné.

Lê Hoài Trung s'est dit convaincu que le maintien de la paix et de la stabilité et la promotion de la coopération en Mer Orientale ne sont pas seulement les intérêts et les responsabilités des nations de la région, mais également les intérêts et les responsabilités de l'ensemble de la communauté internationale.

Il s’attend à ce que la conférence présente des mesures visant à assurer l’efficacité de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 et le respect de la loi; maintenir le rôle important de mécanismes multilatéraux tels que l'ONU et l'ASEAN dans la promotion de la coopération régionale ; et intensifier la coopération internationale pour faire face aux problèmes urgents en mer, y compris les différends relatifs à la souveraineté et aux droits de la souveraineté, et pour assurer les moyens de subsistance des résidents du littoral.

La conférence annuelle comprendra six séances plénières et six tables rondes, axées sur divers thèmes tels que l'état de la situation en Mer Orientale.

Dans le cadre de la conférence de deux jours, une session extraordinaire sera organisée pour célébrer le 25e anniversaire de l'entrée en vigueur de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982, qui est à la base de l'ordre en mer fondé sur des règles au cours des 25 dernières années.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Pour la première fois, le Vietnam a un jet privé desservant Côn Dao Le Six Senses Con Dao (de la province de Bà Ria - Vung Tàu), un ressort unique de cinq étoiles situé sur l'archipel de Côn Dao, a annoncé récemment la création d'un service d'aviation privé destiné à accueillir les voyageurs les plus exigeants du monde dans cet archipel.