02/04/2018 23:46
La cérémonie inaugurale d’un Bureau du secrétariat des institutions d'audit suprême de l'ASEAN (ASEANSAI) a eu lieu le 2 avril en Indonésie, avec la participation des responsables des organes de l'audit d'État des pays de l’ASEAN, du représentant du secrétariat de l’ASEAN et d'officiels de l’Indonésie…
>>Le Vietnam au Sommet des institutions d'audit suprême de l'ASEAN
>>Le Vietnam participe au Sommet des institutions d'audit suprême de l'ASEAN

Des délégués au bureau de l’ASEANSAI à Jakarta. Photo : VNA/CVN

S’adressant à la cérémonie inaugurale d’un Bureau du secrétariat des institutions d'audit suprême de l'ASEAN (ASEANSAI), le président du Comité de l’audit d'État d’Indonésie, Moermahadi, a souligné que la création du bureau ASEANSAI créerait des conditions ​pour la bonne réalis​ation des activités de l’ASEANSAI et servirait de passerelle ​à la coopération entre les parties concernées  et les bailleurs de fonds.

Ce bureau aidera les pays membres de l’ASEAN dans le renforcement du rôle des organes d’audit dans la lutte contre la corruption et l’administration durable.

L’Auditeur général adjoint du Vietnam Doàn Xuân Tiên a fait savoir que le Vietnam était l'un de quatre pays à avoir proposé la création de l’ASEANSAI.

Depuis 2011, le Vietnam a assumé l​a présidence du Comité d'établissement du plan stratégique de l’ASEANSAI. Le pays a présidé l’élaboration d’un plan stratégique pour développer et améliorer l​es compétences de l’ASEANSAI, contribuant considérablement à l’augmentation de la transparence des pays de l’ASEAN pour que celle-ci se développe de façon transparente et durable.

Ce ​bureau permettra de discuter des plans stratégiques de l’ASEANSAI pour les périodes 2018-2021, 2018-2019 et d’autres orientations de cette organisation. 

VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.