17/08/2018 15:02
Ayant pour thème "Rêve vert", le premier festival de marionnettes vietnamiennes a débuté jeudi soir le 16 août dans la rue piétonne Nguyên Huê, à Hô Chi Minh-Ville. L’occasion pour les habitants du Sud et les touristes étrangers de contempler gratuitement l'art de marionnettes dans un espace ouvert.
>>Festival de marionnettes du Vietnam à Hô Chi Minh-Ville
>>Des spectacles de marionnettes sur l’eau à Hôi An

Ouverture du Festival de marionnettes du Vietnam, le 16 août à Hô Chi Minh-Ville.
Photo: Gia Khánh/VNA/CVN

Le festival se tient du jeudi 16 au samedi 18 août, avec la participation du Théâtre de marionnettes du Vietnam, du Théâtre des arts du Sud, du Théâtre de marionnettes de Hai Phong, de Soul Music & Performing Arts Academy,…

Chaque soirée, les artistes vont interpréter un spectacle de marionnettes de plusieurs types comme marionnettes à tige, marionnettes à fils, marionnettes à gaine, marionnettes sur l’eau, etc.

Dans son discours d’ouverture, l’"Artiste du Peuple" Vuong Duy Biên, vice-ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme, directeur général du programme, a espéré que le festival sera organisé dans les années à venir et deviendra un "plat spirituel" attrayant, un programme culturel et artistique séduisant pour les visiteurs.

Organisé par la compagnie Sirenis Viet et placé sous les auspices du Service de la Culture et des Sports de Hô Chi Minh-Ville, l'événement vise à préserver et promouvoir cette forme d'art traditionnel unique. C’est aussi une opportunité pour présenter aux amis étrangers l’image des gens, du pays et de la culture de la nation.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.